Étiquettes

, , , ,

sdllo1    Particularités :

Nom du jeu : Spirit De La Lune (1ère édition)
Auteur : Marissa Massie
Illustrateur : Rachael Caringella
Editeur : Auto-édité
Date de première publication : 2016
Type de production : Non limitée
Disponibilité : 1ère édition épuisée, 2nde édition disponible
Prix indicatif : 62 Euros environ pour la 1ère édition, frais de port France inclus
ISBN : Néant
Langue : Anglais

Tradition : Unique et originale, propre à l’auteure
Thèmes : Le cycle lunaire
Niveau requis : Intermédiaire
Conseillé aux : Amoureux de la lune, âmes qui célèbrent et travaillent avec les lunaisons, passionnés d’astronomie et / ou d’astrologie, amateurs de mandalas et de jeux ronds…
Nombre de Cartes : 56
Taille des Cartes :  Presque 9 cm de diamètre

Les cartes :

16 cartes liées à la roue de l’année et aux phénomènes lunaires exceptionnels : Lune Des Graines (Nouvelle Croissance), Lune Des Semailles (Préparation), Lune Des Fleurs (Floraison), Lune De Miel (Productivité), Lune Des Bénédictions (Contentement), Lune Du Maïs (Abondance), Lune Des Récoltes (Gratitude), Lune Du Sang (Renaissance), Lune De La Vieille (Profonde Sagesse), Lune Froide (Hibernation), Lune Du Loup (Instincts Aiguisés), Lune De La Sauge (Purification), Lune Bleue (Renouveau), Eclipse Solaire (Seuil), Eclipse Lunaire (Souveraineté), Super Lune (Carte Sauvage).

28 cartes liées aux différentes phases du cycle lunaire :  Nouvelle Lune (Nouveaux Commencements), Lune Croissante (Envisager, Affiner, Créer, Jouer, Conscience, Expansion), Premier Quartier (Enflammer), Lune Gibbeuse Croissante (Mouvement, Concentrer, Courage, Force, Manifester, Connecter), Pleine Lune (Accomplissement), Lune Gibbeuse Décroissante (Ecouter, Refléter, Guidance, Dévotion, Rêver, S’Abandonner), Dernier Quartier (Libération), Lune Décroissante (Limites, Soutien, Se Régénérer, Se Reposer, Transformer, Etre).

12 cartes liées au zodiaque : Gémeaux (Les Jumeaux), Balance (Le Pacificateur), Verseau (Le Visionnaire), Bélier (L’Inspirateur), Lion (Le Héro), Sagittaire (L’Explorateur), Cancer (Celui Qui Nourrit), Scorpion (Le Chamane), Poissons (Le Voyant), Taureau (L’Amoureux) Vierge (Le Guérisseur), Capricorne (Le Battant).

Description des cartes :

La créatrice a opté pour un format évidemment rond et des représentations de la lune dans tous ses états. En plus de son apparence fidèlement reproduite lors de chacun des 28 jours de son cycle, la lune se voit à nouveau à l’honneur au travers de 16 mandalas, appelés « Moondalas », représentant les 13 lunaisons (cycles lunaires) de l’année (les symboles figurés ici sont en rapport avec les saisons et les thématiques qui s’y rattachent) , les 2 sortes d’éclipse (solaire et lunaire) et la Super Lune. Les 12 dernières cartes sont illustrées par un signe du zodiaque et se nomment « Zodiac Moondalas ». Chaque image a été déposée sur un fond noir, ce qui donne l’illusion d’une bordure de même teinte. Les couleurs utilisées pour ces aquarelles sont magnifiques et intenses, le trait du pinceau est délicat. Le nom des cartes apparaît entre deux petits croissants en haut dans une petite police blanche élégante mais peu lisible. Le mot-clé associé à la carte est inscrit en bas, en majuscules et toujours en blanc, entouré d’un symbole élémentaire, selon la suite à laquelle la carte appartient. Chaque lame est numérotée à la romaine pour les Moondalas et en chiffres arabes pour les autres, à gauche des intitulés. Le dos des cartes illustre aussi un mandala, finement tracé en blanc et à base des 4  symboles élémentaires disposés au coeur des 4 symboles des phases lunaires. Ces symboles sont orientés dans chacune des 4 directions, avec au centre une pleine lune en aquarelle sur laquelle est superposée une étoile à 6 branches. Un fond arborant les couleurs du cosmos, que l’on retrouve sur l’illustration de couverture du livre, sert d’arrière-plan au tout. Le carton est fin, d’assez bonne qualité, ni trop souple ni trop rigide, et présente une finition matte. Le jeu glisse convenablement, se mélange très bien, et la taille des cartes convient parfaitement aux petites mains. La boîte de rangement en métal de la première édition vient accompagnée d’un grand sac de velours noir pour pouvoir conserver, si on le souhaite, le livre avec le jeu.

Description du livre :

Le livre de la première édition, de format poche classique, contient 143 pages. Le texte n’est pas illustré en dehors des schémas de tirage en noir et blanc. Le sommaire a été placé en début d’ouvrage. Suivent quelques rappels sur les particularités de la lune et de son cycle, ainsi que des explications sur la structure du jeu et les recommandations de l’auteure pour l’utilisation de cet oracle, notamment un système de purification des cartes plutôt original. Deux tirages basiques sont proposés (« Tirage Lunaire en Spirale » et « Tirage de la Triple-Lune »). Notons que 16 autres tirages sont proposés, un pour chaque carte correspondant à une des 13 lunaisons de l’année ou à un évènement lunaire rare, juste après les significations qui s’y rapportent. Chaque carte se voit donc ensuite abordée selon un ordre logique propre à l’auteure, en rapport avec les éléments pour les cartes liées aux phases de la lune et aux signes du zodiaque. Pour chaque lame, on retrouve son nom, le mot-clé que l’auteure lui a associé, une affirmation (si c’est une carte reliée à une phase du cycle lunaire), une réflexion autour du thème traité par la carte en sens droit et inversé (en sens droit uniquement pour les cartes du zodiaque), des suggestions d’actions à entreprendre avec parfois des questions à méditer. Il faut souligner que, pour les cartes liées au zodiaque, ces suggestions valent lorsque la lune est de passage dans le signe concerné et varient selon que la lune est nouvelle, croissante, pleine ou décroissante. Il m’a semblé que pour les autres lames, il n’était pas forcément obligatoire d’attendre la manifestation concrète de l’aspect lunaire évoqué pour entreprendre l’une des multiples activités proposées, les cartes tirées reflétant les besoins du moment, qu’ils soient ou non alignés sur le cycle lunaire en cours. Mais peut-être qu’attendre le fameux aspect lunaire en question garantira une efficacité optimale. Le livre se termine avec la biographie des créatrices.

Quelques-unes de mes représentations préférées :

sdllo2Verseau, Vierge, Lune Des Récoltes, Lune Du Sang,
Lune Bleue, Eclipse Solaire, Eclipse Lunaire, Super Lune.

sdllo3Nouvelle Lune, Premier Quartier, Pleine Lune, Dernier Quartier,
Lune Croissante (Créer), Lune Gibbeuse Croissante (Force),
Lune Gibbeuse Décroissante (Guidance) et Lune Décroissante (Se Reposer).

La boîte de rangement, le livre et le dos des lames : 

sdllo4 L’interview :

sdllo5***7**5
***6**4
2**1**3

1- Comment te décrirais-tu ? (Affiner) : « Je suis un oracle très précis et chacune de mes caractéristiques a été soigneusement pensée ».

2- Quelles sont tes limites, tes faiblesses ? (Contentement) : « Il paraît que certains de mes utilisateurs ont du mal à se satisfaire de mes services et sont de ce fait un peu déçus ou frustrés, du moins désorientés. J’en suis désolé si je semble compliqué ».

3- Quels sont tes forces, ton potentiel ? (Profonde Sagesse) : « Je suis capable de te reconnecter à ta sagesse intérieure et ton pouvoir personnel ».

4- Dans quel domaine m’aideras-tu au mieux ? (Créer, inversé) : « Je saurai venir à bout de ton manque d’inspiration ».

5- Qu’as-tu à m’offrir ? (Le Battant, inversé) : « Beaucoup de travail, avec à la clé davantage d’assurance et de persévérance ».

6- Comment dois-je t’approcher ? (Manifester, inversé) : « Evite de me manipuler pour que j’aille dans ton sens, ce n’est pas forcément le bon. Ca vaut au propre comme au figuré :p « . Ceci est une private joke, je suppose (voir plus bas dans « mon avis »).

7- Quelle sera notre relation ? (Le Pacificateur, inversé) : « Harmonieuse et équilibrée ».

Conclusion : Jeu à privilégier pour retrouver confiance et inspiration.

Mon avis :

Les + : L’ originalité et l’esthétique du jeu, la pertinence des tirages et des conseils, le format des cartes, la boîte de rangement de la première édition.

Les – : Les cartes liées aux phases du cycle lunaire difficiles à différencier visuellement et impossibles à interpréter de façon intuitive.

Si vous recherchez un jeu pour des lectures intuitives et / ou rapides, passez votre chemin. Cet oracle exige un certain investissement et impose de se référer à son livre-guide pour être pleinement opérationnel, du moins dans les premiers temps et pour un bon moment. Il a été pensé par son auteure de telle manière qu’il sera difficile avec lui de sortir des sentiers battus par sa créatrice, qu’il s’agisse des schémas de tirages ou des interprétations. C’est un jeu casse-gueule si l’on est débutant, non-anglophone et si on a l’habitude de ne jamais lire les modes d’emploi. Le fait est que la moitié des cartes du jeu ne se distingue quasiment que par les mots-clés, et il n’y a rien dans les illustrations de cette partie-là qui rappelle ces derniers. Dur, dans ces conditions, de se sentir guidé par les images seules. C’est un jeu d’abord fait pour travailler sur soi et s’aligner sur le rythme lunaire, il n’est pas du tout adapté aux tirages purement divinatoires. Autre précaution à prendre : Attention de ne pas modifier le sens des lames au moment de les retourner (avec les jeux ronds, j’ai  systématiquement tendance à vouloir les remettre à l’endroit), ceci afin de ne pas passer à côté d’une interprétation en sens inversé si elle est disponible pour la carte en question. Une fois que l’on a bien intégré tout cela, c’est un outil fabuleux et d’une richesse insoupçonnée, moins compliqué qu’on ne le pense a priori. J’aime beaucoup les nombreux tirages et les activités suggérées. J’y ai trouvé des solutions plutôt efficaces pour résoudre certains de mes petits problèmes et des pistes de réflexion très intéressantes. Je l’utilise au minimum à chaque pleine lune afin de tester tous les tirages proposés. J’adore cet oracle et la magie qu’il distille à chaque fois que je l’interroge. Si je n’oublie pas que les cartes ne sont qu’un outil sans pouvoir intrinsèque, il m’est difficile de percevoir ce jeu-ci comme s’il était totalement dénué d’une conscience propre. Il fait partie des jeux que je range dans la catégorie « Big Brother » car chaque fois que je m’en sers, je ne peux m’empêcher de penser « Mais comment IL sait ? ». Il y a des jeux comme ça qui nous laissent cette drôle d’impression d’avoir été espionné à chaque instant. Et pour cause, c’est un véritable miroir qui a su refléter à chaque session que j’ai effectuée avec lui, avec exactitude et un excellent timing, les énergies à l’oeuvre, les évènements en cours, les envies et besoins du moment, mais aussi des sujets de conversations tenues le jour même et mes pensées les plus intimes, fussent-elles fugaces (me reprenant parfois mot pour mot et là, c’est particulièrement bluffant). On peut également se servir des cartes comme ornements d’autel, en disposant celle(s) qui correspond(ent) à la phase lunaire en cours, au signe du zodiaque traversé par l’astre et / ou la lunaison célébrée, histoire de marquer le coup.

On trouve la nouvelle édition par ici…

Publicités