Étiquettes

, , ,

sso1Particularités :

Nom du jeu : SoulSpace Oracle (version complète)
Auteur : Jen Berlingo
Illustrateur : Jen Berlingo
Editeur : Auto-édité
Date de première publication : 2016
Type de production : Non limitée
Disponibilité : Bonne
Prix indicatif : 62 Euros environ, frais de port France inclus
ISBN : Néant
Langue : Anglais

Tradition : Unique et originale, propre à l’auteure
Thèmes : Aquarelles, intuition
Niveau requis : Débutant
Conseillé aux : Amateurs d’aquarelles, aux lecteurs intuitifs
Nombre de Cartes : 60
Taille des Cartes : 12 cm X 7 cm

Les cartes :

Abondance, Action, Authentique, Eveillé, Beauté, Courageux, Confortable, Créatif, Curieux, Divin, Facilité, Incarner, Empathie, Assez, Evoluer, Exprimer, Peur, Flux, Doux, Agréable, Gratitude, Ancré, Guidé, Retenu, Humour, Intuition, Famille, Lâcher-Prise, Ecouter, Amour, Magie, Bienveillance, Manifester, Mystère, Naturel, Ouvert, Patience, Espiègle, Plaisir, Rituel, Sacré, Sûr, Chercher, Ombre, Spacieux, Adoucir, Solitude, Fort, Tendre, Tribu, Confiance, Unité, Visible, Voix, Vulnérable, Chaleur, Guerrier, Entier, Sagesse, Sorcière.

Description des cartes :

Chaque carte du SoulSpace Oracle représente un concept ou une tendance illustré de façon abstraite à l’aquarelle sur un fond blanc. On retrouve toutes les couleurs de l’arc-en-ciel au travers du jeu : Du bleu, du vert, du rouge, du jaune, de l’orange, du violet, du rose… Si l’imagerie fait ici l’éloge de la simplicité, le choix – judicieux – des couleurs, les formes suggérées et le mot clé attribué (non commun, adjectif ou verbe) à chacune des lames permettent de guider le lecteur intuitif. Parfois, un petit symbole ajouté ici ou là oriente encore davantage le praticien dans son interprétation. Ainsi, un coeur, un papillon, un arbre, un nuage ou encore des vagues viennent frapper par leur présence discrète l’inconscient qui saura construire une histoire autour et par la même occasion capter le message de la lame. Les cartes dont les coins sont arrondis ne présentent aucune bordure ou numérotation, seulement un mot-clé servant de titre situé en bas de support dans une police noire minuscule rappelant le rendu des textes tapés à la machine à écrire. Le dos des lames consiste en un subtil dégradé allant du fuschia délavé à l’abricot et l’oeil averti constatera qu’il n’est pas réversible, sans que cela empêche d’utiliser le jeu en incluant le mode sens inversé pour le lecteur qui le désirerait. Le carton est fin, souple, mais suffisamment rigide pour reprendre sa forme initiale : Une belle qualité standard avec un fini qui semble mat ou peut-être légèrement satiné, en tout cas pas du tout brillant ni glossy. Le jeu glisse divinement, son mélange et sa prise en mains sont très agréables. La boîte de rangement reste correcte mais fragile au niveau des coins.

Description du livret :

Ce jeu ayant été conçu pour être lu de manière intuitive, avec juste un mot-clé par carte en guise de repère, il n’y a aucun livret auquel se référer. Il s’agit ici de puiser dans sa symbolique personnelle et de se faire confiance !

Quelques unes de mes représentations préférées :

sso2Abondance, Flux, Intuition, Famille,
Lâcher-Prise, Magie, Naturel, Ouvert.

sso3Sûr, Chercher, Ombre, Solitude,
Fort, Unité, Chaleur, Guerrier.

La boîte de rangement et le dos des lames : 

sso4 L’interview :

sso5***7**5
***6**4
2**1**3

1- Comment te décrirais-tu ? (Patience) : « je prends parfois mon temps pour dire ce que j’ai à dire ».

2- Quelles sont tes limites, tes faiblesses ? (Sacré) : « Peut-être que l’on a tendance à douter de mon utilité dans le domaine du sacré, mais les apparences sont parfois trompeuses… ».

3- Quels sont tes forces, ton potentiel ? (Ancré) : « Malgré tes craintes premières, sois rassurée, j’ai les pieds su terre et je tiens la route ».

4- Dans quel domaine m’aideras-tu au mieux ? (Divin) : « Je t’aiderai à renouer avec le divin en et autour de toi ».

5- Qu’as-tu à m’offrir ? (Adoucir) : « Un peu de douceur dans ce monde de brutes ».

6- Comment dois-je t’approcher ? (Assez) : « En ayant confiance dans le fait que je me suffis à moi-même. Evite de m’employer dans un tirage réalisé avec plusieurs jeux, s’il te plaît ».

7- Quelle sera notre relation ? (Mystère) : « Je préfère garder une part de mystère et te laisser la surprise, cela n’en sera que meilleur ! ».

Conclusion : Jeu à privilégier pour me reconnecter à mon espace sacré intérieur.

Mon avis :

Les + : Les couleurs, la simplicité du jeu, la qualité de production des cartes.

Les – : La boîte un peu fragile.

En matière de lecture intuitive, je n’ai pas, à l’heure actuelle, énormément d’expérience. En effet, j’ai tendance habituellement à beaucoup m’appuyer sur mes connaissances théoriques ainsi que les symboles et les scénettes représentés sur les cartes pour m’aider à trancher dans mon interprétation. J’avais peur avec cet oracle de me sentir un peu perdue face aux illustrations extrêmement épurées, mais finalement il n’en est rien. Je suis parvenue, dès que j’ai eu le jeu en mains, à trouver pour chaque carte le petit détail (couleurs, formes ou autres objets esquissés) à mettre en résonance avec le mot-clé. Même quand il n’y a aucun élément évident de prime abord, j’arrive à broder quelque chose de significatif, du moins qui me parle à moi. Pour donner un exemple concret, la carte de la solitude dépeint une plume sur fond jaune. A priori, on peut chercher le rapport. Eh bien, en la voyant, je me souviens que le jaune est une couleur liée au chakra du plexus solaire auquel on peut relier, entre-autres, la notion de sociabilité, le rapport confiant aux autres. Quant à la plume, elle me fait penser au vent. « Du vent dans les relations », ce peut-être un besoin de solitude, d’éloigner les autres de soi, de faire du tri dans ses contacts. Ou se sentir seul / exclu, selon que l’on se voit comme celui qui crée le vent ou comme celui qui le subit. Je sens que la connexion se fait rapidement et sans forcer avec cet oracle, l’absence de livret ne me manque aucunement. Je voulais depuis un moment acquérir un jeu de ce type pour tester la lecture intuitive sans parvenir à me décider. Aujourd’hui, je comprends que, peut-être, cela devait se faire avec le SoulSpace et nul autre en ce qui me concerne, du moins pour commencer. Par ailleurs, l’artwork et le rendu chromatique en font un jeu très douillet, ce qui ne gâche rien. Un futur go-to deck pour m’aider à traverser la saison sombre, à n’en pas douter.

On le trouve par ici…

Publicités