Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , ,

*****

Un challenge original imaginé par Kelly (The Truth In Story) sous le nom de LenorMarch, traduit en français et adapté en LenorMai par Siùloir Aisling.

*****

Jour 28 :

« TIRAGES! 9 cartes : Voyez l’annexe pour les instructions sur ce tirage. Pas de panique, allez-y étape par étape pour réussir l’objectif suivant. »

Ma question : Aucune en particulier, j’ai laissé carte blanche au jeu pour attirer mon attention sur ce qu’il jugerait nécessaire ! Je n’ai donc pas non plus choisi mon significateur, m’en remettant au principe de la synchronicité…

Mon Tirage :

LJ28Le Fouet, Le Serpent, La Faux,
La Clé, L’Enfant, Les Souris,
Le Soleil, L’Ours et L’Arbre.
– Oracle Lenormand Carreras –

Interprétations possibles :

Sujet central (L’Enfant) : Pour un nouveau départ et/ou au sujet de mon enfance.

Ce qui motive le tirage (Le Fouet) : Un besoin d’assainir les choses / de régler des conflits.

Les lignes verticales ou colonnes, lecture de haut en bas :

– 1ère colonne, le passé (Le Fouet, La Clé et Le Soleil) : Une hygiène de vie qui m’a permis d’accéder à un mieux-être / Des conflits qui ont refermé cet accès à la rémission,
– 2ème colonne, le présent (Le Serpent, L’Enfant et L’Ours) : Nécessité de régénérer et protéger mes intestins / Souvenirs de médisances entendues lorsque j’étais enfant sur ma mère,
– 3ème colonne, le futur (La Faux, Les Souris et L’Arbre) : L’éventualité d’une opération me rendra inquiète au sujet de ma santé ou une chirurgie qui pourra me diminuer physiquement et moralement / Tout changement trop soudain sera susceptible de détériorer ma santé.

Les lignes horizontales, lecture de gauche à droite :

– 1ère ligne du haut, le conscient (Le Fouet, Le Serpent, La Faux) : Une opération chirurgicale pour traiter ma MICI / Mes problèmes intestinaux chroniques sont liés à une séparation brutale,
–  2nde ligne du haut (La Clé, L’Enfant et Les Souris) :
Un des moyens à ma disposition est d’amoindrir les sources de stress / La solution se trouve dans un stress subi durant l’enfance,
– 3ème ligne du bas, l’inconscient (Le Soleil, L’Ours et L’Arbre) : Besoin d’un environnement sécurisant pour renforcer ma santé / Désir de faire la lumière sur ma relation avec ma mère et mes racines.

Les diagonales, lecture de gauche à droite :

1ère diagonale (Le Fouet, L’Enfant et L’Arbre) : Assainissement et renouveau apportés par l’enracinement ou l’alimentation / Traumatismes de l’enfance en lien avec la cellule familiale ou qui influent sur la santé,
– 2nde diagonale (Le Soleil, L’Enfant et La Faux) : La possibilité d’un mieux-être temporaire ou d’une légère amélioration suite à chirurgie / Guérir ou découvrir la vérité sur l’enfant « abandonné ».

Le diamant, lecture de haut en bas et de gauche à droite (Le Serpent, La Clé, L’Enfant, Les Souris, L’Ours) : Pour résoudre mes problèmes intestinaux, il me faudra veiller à diminuer mon stress et à préserver la qualité de mon alimentation / L’élément-clé au sujet de l’origine de mes problèmes intestinaux réside probablement dans mon enfance et le fait d’avoir été privée de la présence de ma mère.

Conclusion :

Je suis scotchée par ce tirage très à propos qui révèle ma préoccupation majeure du moment. En effet, le traitement actuel de ma maladie de Crohn n’est pas concluant et la question de la chirurgie se pose. Je ne saurais déterminer pour l’instant si ce tirage reflète davantage mes inquiétudes par rapport à cette éventuelle opération ou sa prochaine concrétisation. Certaines cartes issues de précédents tirages sont sorties à nouveau (L’Enfant, L’Ours, L’Arbre, Les Souris) comme pour me signifier que nous n’en avions pas terminé ensemble ou que je n’avais peut-être pas exploré les choses suffisamment en profondeur. Les cartes dont je redoutais l’apparition sont également à l’honneur (Je ne voulais surtout pas voir Le Serpent, ni La faux) ! J’ai tout de suite relevé deux niveaux de lecture possibles : L’une décrivant précisément les faits et offrant des recommandations judicieuses, l’autre suggérant des pistes pour comprendre l’origine de ma situation. Dans les deux cas, tout fait sens pour moi, quand je relie le tout aux informations déjà en ma possession et à ce que me murmure mon intuition. Pour résumer, je ressens un énorme besoin de « faire la paix » et de la maintenir, avec mon passé d’une part et au sein de l’environnement dans lequel j’évolue aujourd’hui d’autre part, d’où Le Fouet à la place de ce qui motive le tirage.

Publicités