Mots-clefs

, , , , , , ,

*****

Un challenge original imaginé par Ethony sous le nom de 31 Days of Tarot, traduit en français et adapté en 31 Jours Au Pays Du Tarot par Claire de la Lune.

*****

Jour 2 :

« Mon premier tarot ? Etait-ce un cadeau ? L’ai-je encore ? »

Mon tout premier jeu de tarots a été celui de Thoth d’Aleister Crowley, proposé en coffret avec le livre Tarot, Miroir de l’Ame, de Gerd Ziegler. Il ne m’a pas été offert, c’est un cadeau de moi à moi. Au passage, je n’ai jamais cru à cette superstition du premier jeu qui doit absolument vous avoir été offert. Le Tarot de Thoth n’est pas un jeu que j’ai spécialement désiré ou choisi, il s’est juste trouvé sur mon chemin alors que j’arpentais les rayons d’une librairie et c’est le premier sur lequel je suis tombée. Il était tout seul, posé là, sans l’ombre d’un concurrent à ses côtés, alors je l’ai pris. C’était l’occasion de débuter mon apprentissage du Tarot. J’avais 18 ans (34, aujourd’hui). Je l’ai encore, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

31JDTJ1Mon Tarot de Thoth

Ce jeu m’a fait très peur dès les premiers tirages que j’ai pu faire avec, sans doute davantage à cause des questions et thèmes à méditer qui se trouvent dans le livre qui l’accompagne dans mon coffret, je l’accorde. Je percevais déjà l’énergie particulière de ce tarot et sa force à travers les formes et les couleurs des illustrations de Frieda Harris. Il a un pouvoir d’attraction assez hypnotique, je trouve. Pour autant, il restait, et reste même encore aujourd’hui, très opaque à mes yeux. Il n’est pas facile, voire impossible même, de le décrypter quand on n’a pas été initié aux enseignements (Thelema) de son concepteur. Il me semble impératif de s’atteler à la lecture du livre écrit par Crowley pour en tirer le meilleur parti. Autant le dire d’emblée, la tâche me paraît plutôt ardue, en ce qui me concerne. Me familiariser avec la personnalité et la vie de Crowley pourra m’être utile, je pense. Si je n’ai pas encore étudié plus en profondeur son système, c’est tout simplement parce-que Crowley, alors même que je ne sais pratiquement rien de lui, m’est totalement antipathique et que j’ai du mal à faire abstraction de cette répulsion. Toutefois, je reste très curieuse de comprendre l’oeuvre qu’il a laissée derrière lui. Par ailleurs, j’attendais aussi une traduction française de son ouvrage pour me faciliter les choses. Travailler avec le Tarot de Thoth reste donc dans mes projets mais n’a jamais été une priorité jusqu’ici.

 

Publicités