Mots-clefs

, , , ,

CDLSS0720152 des Coupes (inversé)

Premières Impressions :  Une certaine forme d’éloignement.

Retour sur la semaine passée : Le thème de la séparation a été au coeur de mon actualité et de mes réflexions, décliné en plusieurs nuances. Tout d’abord, la séparation physique d’avec l’être aimé, brève mais imposée par quelque impératif, m’a fait réaliser, ou plutôt me souvenir, tout le pouvoir et les joies de l’amour. Sans lui, il n’y a rien. Sans lui, tout est vide de sens. Avec lui, tout est possible. Puis, il y a ces relations qui s’étiolent, ces liens qui se détachent d’eux-même et ceux qui sont définitivement rompus. Il n’y a rien à regretter. Car même à travers l’éloignement, l’amour reste présent. C’est lui, amour de soi, qui préserve quand on décide de s’en aller. C’est lui, respect et amour de l’autre, qui libère et offre une chance de s’épanouir ailleurs lorsque l’on est quitté. Enfin, on ne se sépare jamais vraiment les uns des autres. Tout est lié. L’amour ne fait que se déplacer le long de ce lien infini fait de détours et de sentiers qui se croisent. C’est ainsi que même lorsque l’on se croît seul, l’on est est rien d’autre qu’un maillon de la chaîne. C’est seulement au prochain carrefour que l’on prendra conscience d’avoir toujours été en(tre)lacé. De fil en aiguille…

Jeu : Kitty Kahane Tarot – Kitty Kahane et Lilo Schwarz.

Publicités