Mots-clefs

, ,

Tenir un journal de ses tirages peut sembler fastidieux, a priori. Certes, cela exige un peu plus de son temps personnel et de son énergie, si l’on souhaite consigner des informations réfléchies, par rapport à une pratique plus spontanée. Cependant l’exercice en vaut la peine, que l’on débute ou que l’on soit plus expérimenté sur la voie du tarot. Voici quelques avantages non négligeables offerts par cette routine :

TUJDT

* Se souvenir :

Poser une question, obtenir des réponses…Mais à quoi bon si c’est pour les oublier dès le prochain tirage effectué ? Se remémorer une question posée permet d’éviter de se répéter inutilement. Mieux, en ayant en tête la formulation originale exacte, il est même possible de creuser le sujet sous un angle inédit, en posant différemment sa question. Un problème de fond, un souci récurrent ou encore un travail sur soi impliquent des efforts sur la durée. Pouvoir relire les conseils des lames à tout moment peut aider à ne pas baisser les bras et à se concentrer sur l’attitude adéquate, à l’instar d’une piqûre de rappel ou d’une balise pour éviter de se perdre en chemin.

* Comparer :

Les conditions d’un tirage ne sont jamais totalement les mêmes :  Entre les méthodes employées, le matériel utilisé, la période et le contexte où l’on décide d’opérer ainsi que l’état dans lequel on se trouve au moment du tirage, le moindre détail qui diffère peut tout changer. Tenir un journal de ses tirages permet de révéler ce qui fonctionne le mieux pour vous.

* Progresser :

Quoi de mieux que de noter tout ce qui se présente à vous pour enrichir votre connaissance des lames ? En relisant les données compilées, vous remarquerez peut-être des nuances, des subtilités, des précisions, parfois quelque chose d’original en matière de mots-clés, significations et symbolique que vous aurez éventuellement attribués à une seule et même lame au fil du temps, selon le domaine abordé ou votre état d’esprit de l’époque, par exemple. Du journal des tirages au grimoire des tirages, il n’y a peut-être qu’un pas qui ne demande qu’à être franchi…

* Evaluer :

Que vous effectuiez un tirage personnel ou pour autrui, il est toujours bon d’avoir un retour. Du ressenti pendant la séance, aux impressions a posteriori et au dénouement de la situation, tout vaut d’être soigneusement noté afin de s’ériger une idée précise de la qualité de son interprétation. Pour repérer sur quoi il va encore falloir travailler mais aussi prendre confiance en soi, on ne fait pas plus approprié.

* Expérimenter :

Ce qui est sympa avec un journal des tirages, c’est qu’en le feuilletant, on peut se sentir inspiré et enclin à jouer. Vous ne me croyez pas ? Allez y faire un tour et quand vous en reviendrez, dites-moi que vous n’avez pas eu envie d’essayer une technique, un jeu, ou un outil que vous n’avez pas encore mis à l’épreuve. Vous verrez, on y prend vite goùt à l’écriture de son journal quand il s’agit de narrer les exploits de ses nouvelles aventures ! Et pour la discipline, l’expérimentation, ça motive !

Alors ? Convaincu(e) ?

Jeu : Tarot Of The Absurd – Jessica Rose Shanahan

Pendule : Terra Nostra – Yuna Minhaï Dekebat

Publicités