Mots-clefs

, , ,

S’il y a bien un sujet qui divise les opinions, c’est bien celui des lames inversées. Certains décident de ne pas en tenir compte et ne les utilisent pas dans leurs tirages, s’appuyant sur le fait que chaque arcane contient déjà, en essence, les revers qui lui sont propres. Pour d’autres, ce sont les cartes alentour qui donneront le ton et valideront ou non le potentiel d’une lame. Il y a ceux qui leur accorderont une attention particulière mais seulement à condition qu’elles apparaissent de façon inattendue dans une lecture, à travers une lame qui se sera échappée du paquet et atterrira sens dessus-dessous, par exemple. D’autres encore les intégreront d’office dans leur façon d’opérer, les invitant à se manifester en retournant une partie du jeu avant de le mélanger. Adhérer à cette option ou pas est une simple question de choix liée à des préférences et à une logique personnelles. Cela mérite d’être réfléchi. Quoi que l’on décide, le tout est de savoir pourquoi. Pour les personnes souhaitant se servir du sens inversé des lames, voici différentes manières possibles de le considérer.

On peut considérer une lame se présentant à l’envers comme un renforcement du message qu’elle vient délivrer. La lame semble alors vouloir attirer l’attention sur son importance dans le tirage. Elle est peut-être la clé qui permettra de lier et comprendre l’ensemble, la pièce manquante du puzzle. De ce fait, elle demeure interprétable de façon traditionnelle, à la différence près qu’elle risque de prendre le pas sur tout le reste. Peut-être insiste-t-elle sur le fait que tout découlera d’elle, telle une source. Ou bien présage-t-elle du fait que tout mènera à elle, comme si elle se posait en tant que passage obligé, quoi qu’il advienne.

Une lame en sens inversé peut signifier l’exact contraire de ce qu’elle signifie en sens droit, annulant ainsi ses augures, qu’ils soient jugés fastes ou néfastes en fonction de la situation du consultant. Elle supprime de la même façon les qualités qui lui sont généralement attribuées d’ordinaire.

Une lame retournée peut, par ailleurs, illustrer une retenue des énergies qu’elle est susceptible d’apporter, suggérant de cette manière l’idée d’un blocage généré par le consultant lui-même ou par des personnes de son entourage. Des conditions extérieures défavorables sont également susceptibles d’expliquer ce phénomène de barrage. C’est parfois fort dommage et parfois pour le mieux.

On peut aussi percevoir le retournement d’une lame comme un amoindrissement de ses effets habituels. Contrairement à la première approche, il y a ici une forme d’atténuation. Ses énergies pourraient donc se manifester, mais avec une intensité ou des conséquences moindres que de coutume.

Quant à savoir quelle approche des lames inversées adopter, je pense une fois encore qu’il faut faire confiance à son intuition et se laisser guider par elle. Rien n’interdit de les alterner dans sa pratique, voire de les combiner dans un même tirage si plusieurs lames inversées se présentent dans l’étalement. Pour s’aider à trancher, on peut émettre une hypothèse de signification par type d’approche et retenir celle qui colle au mieux avec la situation.

Publicités