Mots-clefs

, , ,

VSLAE1

Particularités :

Nom du jeu : Vintage Stamp Lenormand (Art Edition)
Auteur : Kelly Isara
Illustrateur :  Kelly Isara
Editeur : Auto-édité
Date de première publication : 2013
Type de production : Non limitée
Disponibilité : Bonne
Prix indicatif : 29 Euros, frais de port inclus
ISBN : Néant
Langue : Anglais

Tradition : Petit Lenormand
Thème : Poste, Vintage Art
Niveau requis : Débutant
Conseillé aux : Amoureux du vintage, philatélistes et buveurs de thé
Nombre de Cartes : 37
Taille des Cartes : 8,9 cm X 6,4 cm

Les lames :

La Cavalière, Le Trèfle, Le Voyage, La Maison, L’Arbre, Les Nuages, Le Dragon, Le Cercueil, Le Bouquet, La Hache, L’Eventail, Les Oiseaux, L’Enfant, Le Renard, La Couronne, Les Etoiles, Les Chouettes, L’Ami, La Tour, Le Jardin, La Montagne, Le Carrefour, Les Souris, Le Coeur, Les Anneaux, La Connaissance, Le Message, L’Homme, La Femme, Le Lys, Le Soleil, La Lune, La Clé, Le Poisson, L’Ancre, La Croix.

La lame supplémentaire :

Le Tasse De Thé.

Description des cartes :

Le concept de ce Lennie tourne autour de l’effet « cacheté par la poste ». Les lames sont sublimes, à commencer par ce fond floral délicat aux tons beiges, marron et crème, présentant donc systématiquement un cachet postal variable. Sur certaines cartes, les teintes sont plus sombres par endroits, ou les coins paraissent tâchés ou délavés à l’aide d’une pointe de bleu ou de violet. Cela donne un aspect usé très réussi. Les représentations sont des dessins aux traits fins ou, au contraire, assez grossiers. Le rendu est ainsi tantôt classique et ancien, tantôt plus moderne, mais quoi qu’il en soit toujours très épuré. J’ai parfois eu l’impression de contempler soit des motifs de tampons-encreurs, soit des auto-collants de style vintage, comme on pourrait en trouver dans une papeterie. Mais ce sont mes impressions personnelles et j’ignore quel procédé a utilisé l’auteur pour illustrer son jeu. Les motifs sont de couleur noire, le plus souvent, mais ils peuvent apparaître aussi en blanc, gris, marron, bleu marine ou fushia. J’ai même aperçu une tâche de sang rouge vif sur La Hache ! Par ailleurs, de nombreuses représentations traditionnelles ont été revisitées et renommées. Ainsi trouve-t-on, par exemple, une couronne pour illustrer l’habituel Ours, faut-il le rappeler, jadis roi des animaux bien avant le lion en terre européenne. La carte du Balai et du Fouet est devenue l’Eventail, se retrouvant illustrée par ce même objet. J’ai adoré que Le Voyage ne se fasse plus en Bâteau mais en montgolfière…Les lames sont numérotées en chiffres arabes et nommées en majuscule, en noir, en centre du bas de carte (du haut de carte, à défaut de place). Le dos, quant à lui, est décoré d’une sorte de flocon fushia composé de divers motifs végétaux, agencés tel un mandala sur un fond blanc comme neige. Les cartes ont été découpées dans un carton lisse et de qualité correcte, légèrement brillant, au format poker. Elles glissent parfaitement sans coller, alliant rigidité et souplesse. Pas de bordures et angles arrondis.

Description du livret :

Un livret relié collé de 53 pages est offert avec le jeu. La couverture en noir, blanc, gris et rose poudré, figurant La Tasse De Thé, est protégée par l’ajout d’une page en plastique. Le texte à l’intérieur est de police noire et il n’y a pas d’images. L’auteur y présente son jeu, puis y réserve une page pour chaque lame avec mots clés et significations possibles. Lorsque une lame a été ré-imaginée, c’est à dire réintitulée et / ou illustrée différemment par rapport aux jeux plus conventionnels, des explications sur la symbolique et le choix effectué sont ajoutés. J’ai remarqué que les cartes sont souvent nommées dans le livret d’après la façon dont elles sont illustrées, au lieu de la manière dont elles ont été baptisées (on fait référence, par exemple, à Babushka dans le livret pour désigner la lame de L’Enfant représentée par une poupée russe). A la fin, le lecteur trouvera un petit aide-mémoire thématique, 4 propositions de tirage, avec quelques conseils pour formuler sa demande et établir un pronostique temporel.

Quelques unes de mes représentations préférées :

VSLAE2

Le Trèfle, Le Voyage, Les Oiseaux, L’Enfant,
La Couronne, Les Etoiles, Les Chouettes, La Tour.

VSLAE3

Le Carrefour, Le Coeur, Le Message, L’Homme,
LA Femme, Le Soleil, La Lune et L’Ancre.

La boîte de rangement, la carte de présentation, le dos des lames et le livret :

VSLAE4

L’interview :

VSLAE5

***7**5
***6**4
2**1**3

1- Comment te décrirais-tu ? (Les Oiseaux) : « Je suis très bavard ! »

2- Quelles sont tes limites, tes faiblesses ? (La Couronne) : « J’ai du mal à m’imposer parfois. »

3- Quels sont tes forces, ton potentiel ? (Le Poisson) : « J’ai beaucoup de ressources. »

4- Dans quel domaine m’aideras-tu au mieux ? (La Lune) : « Les questions liées aux rêves, à la psyché et qui exigent de l’intuition sont pour moi. »

5- Qu’as-tu à m’offrir ? (Le Cercueil) : « Euh… Des prédictions mortelles ? Des messages de l’Au-Delà, si tu préfères, mais vu ta tronche, j’ai comme un doute là…Enfin, compte sur moi pour te prévenir en cas de pépin… »

6- Comment dois-je t’approcher ? (La Connaissance) : « J’aime quand on fait les choses dans l’ordre alors avant de te lancer dans la pratique, révises un peu la théorie, d’accord ? »

7- Quelle sera notre relation ? (Les Anneaux) :  » Liés dans cette vie jusqu’à la mort 😀 ! O.K, c’est bon…J’arrête de te charrier. »

Conclusion : Jeu à privilégier pour les pratiques glauques à souhait dans une ambiance néanmoins classe, genre séance de spiritisme à l’ère victorienne autour d’une tasse de thé. Ahem…Lol !

Mon avis :

Les + : L’esthétique globale du jeu, les illustrations traditionnelles revisitées par l’artiste, la jolie carte supplémentaire, le fond de carte (absolument délicieux), le livret très bien fait, la boîte de rangement, le sachet offert, le soin apporté à la préparation du colis.

Les – : Bah, à part l’interview qui m’a refroidie un brin, RAS ^^.

Cette édition n’a rien à envier à l’originale :  J’aime, j’aime, j’aime ce jeu ! Je trouve que ce jeu mérite amplement d’être davantage connu du public. On en parle bien trop peu à mon goût ! L’avoir entre les mains est un émerveillement instantané. Grâce à lui, j’ai appris que « Bouquet » se disait bien « Boquet » en anglais (ce n’était donc pas une erreur, comme j’ai pu le penser dans un premier temps, mais bien une désignation qui, pour une fois, n’emprunte pas à notre chère langue française). Je ne vous explique pas ma joie, donc, quand j’ai réalisé que mon jeu n’avait aucun défaut. J’ai pensé, comme on pense de son Amoureux (n’est-ce pas ?), « Il est parfait ! », sourire niais en prime. Je trouve son auteur attachante, je ne sais pas pourquoi. Quand j’ai ouvert le paquet à la maison, j’ai senti de bonnes vibrations, un colis préparé avec délicatesse. Ca m’a donné envie de me prendre son petit frère, le French Vintage Stamp Love Oracle, comme auto-cadeau de St Valentin (oui, je suis pour les auto-cadeaux à la Saint Valentin, parce-que des fois, je m’aime, et je ne me le dis pas assez). En tout cas, Kelly Isara est une créatrice que je compte bien suivre.

On le trouve par ici…

Publicités