Spirit De La Lune Oracle – Marissa Massie et Rachael Caringella

Étiquettes

, , , ,

sdllo1    Particularités :

Nom du jeu : Spirit De La Lune (1ère édition)
Auteur : Marissa Massie
Illustrateur : Rachael Caringella
Editeur : Auto-édité
Date de première publication : 2016
Type de production : Non limitée
Disponibilité : 1ère édition épuisée, 2nde édition disponible
Prix indicatif : 62 Euros environ pour la 1ère édition, frais de port France inclus
ISBN : Néant
Langue : Anglais

Tradition : Unique et originale, propre à l’auteure
Thèmes : Le cycle lunaire
Niveau requis : Intermédiaire
Conseillé aux : Amoureux de la lune, âmes qui célèbrent et travaillent avec les lunaisons, passionnés d’astronomie et / ou d’astrologie, amateurs de mandalas et de jeux ronds…
Nombre de Cartes : 56
Taille des Cartes :  Presque 9 cm de diamètre

Les cartes :

16 cartes liées à la roue de l’année et aux phénomènes lunaires exceptionnels : Lune Des Graines (Nouvelle Croissance), Lune Des Semailles (Préparation), Lune Des Fleurs (Floraison), Lune De Miel (Productivité), Lune Des Bénédictions (Contentement), Lune Du Maïs (Abondance), Lune Des Récoltes (Gratitude), Lune Du Sang (Renaissance), Lune De La Vieille (Profonde Sagesse), Lune Froide (Hibernation), Lune Du Loup (Instincts Aiguisés), Lune De La Sauge (Purification), Lune Bleue (Renouveau), Eclipse Solaire (Seuil), Eclipse Lunaire (Souveraineté), Super Lune (Carte Sauvage).

28 cartes liées aux différentes phases du cycle lunaire :  Nouvelle Lune (Nouveaux Commencements), Lune Croissante (Envisager, Affiner, Créer, Jouer, Conscience, Expansion), Premier Quartier (Enflammer), Lune Gibbeuse Croissante (Mouvement, Concentrer, Courage, Force, Manifester, Connecter), Pleine Lune (Accomplissement), Lune Gibbeuse Décroissante (Ecouter, Refléter, Guidance, Dévotion, Rêver, S’Abandonner), Dernier Quartier (Libération), Lune Décroissante (Limites, Soutien, Se Régénérer, Se Reposer, Transformer, Etre).

12 cartes liées au zodiaque : Gémeaux (Les Jumeaux), Balance (Le Pacificateur), Verseau (Le Visionnaire), Bélier (L’Inspirateur), Lion (Le Héro), Sagittaire (L’Explorateur), Cancer (Celui Qui Nourrit), Scorpion (Le Chamane), Poissons (Le Voyant), Taureau (L’Amoureux) Vierge (Le Guérisseur), Capricorne (Le Battant).

Description des cartes :

La créatrice a opté pour un format évidemment rond et des représentations de la lune dans tous ses états. En plus de son apparence fidèlement reproduite lors de chacun des 28 jours de son cycle, la lune se voit à nouveau à l’honneur au travers de 16 mandalas, appelés « Moondalas », représentant les 13 lunaisons (cycles lunaires) de l’année (les symboles figurés ici sont en rapport avec les saisons et les thématiques qui s’y rattachent) , les 2 sortes d’éclipse (solaire et lunaire) et la Super Lune. Les 12 dernières cartes sont illustrées par un signe du zodiaque et se nomment « Zodiac Moondalas ». Chaque image a été déposée sur un fond noir, ce qui donne l’illusion d’une bordure de même teinte. Les couleurs utilisées pour ces aquarelles sont magnifiques et intenses, le trait du pinceau est délicat. Le nom des cartes apparaît entre deux petits croissants en haut dans une petite police blanche élégante mais peu lisible. Le mot-clé associé à la carte est inscrit en bas, en majuscules et toujours en blanc, entouré d’un symbole élémentaire, selon la suite à laquelle la carte appartient. Chaque lame est numérotée à la romaine pour les Moondalas et en chiffres arabes pour les autres, à gauche des intitulés. Le dos des cartes illustre aussi un mandala, finement tracé en blanc et à base des 4  symboles élémentaires disposés au coeur des 4 symboles des phases lunaires. Ces symboles sont orientés dans chacune des 4 directions, avec au centre une pleine lune en aquarelle sur laquelle est superposée une étoile à 6 branches. Un fond arborant les couleurs du cosmos, que l’on retrouve sur l’illustration de couverture du livre, sert d’arrière-plan au tout. Le carton est fin, d’assez bonne qualité, ni trop souple ni trop rigide, et présente une finition matte. Le jeu glisse convenablement, se mélange très bien, et la taille des cartes convient parfaitement aux petites mains. La boîte de rangement en métal de la première édition vient accompagnée d’un grand sac de velours noir pour pouvoir conserver, si on le souhaite, le livre avec le jeu.

Description du livre :

Le livre de la première édition, de format poche classique, contient 143 pages. Le texte n’est pas illustré en dehors des schémas de tirage en noir et blanc. Le sommaire a été placé en début d’ouvrage. Suivent quelques rappels sur les particularités de la lune et de son cycle, ainsi que des explications sur la structure du jeu et les recommandations de l’auteure pour l’utilisation de cet oracle, notamment un système de purification des cartes plutôt original. Deux tirages basiques sont proposés (« Tirage Lunaire en Spirale » et « Tirage de la Triple-Lune »). Notons que 16 autres tirages sont proposés, un pour chaque carte correspondant à une des 13 lunaisons de l’année ou à un évènement lunaire rare, juste après les significations qui s’y rapportent. Chaque carte se voit donc ensuite abordée selon un ordre logique propre à l’auteure, en rapport avec les éléments pour les cartes liées aux phases de la lune et aux signes du zodiaque. Pour chaque lame, on retrouve son nom, le mot-clé que l’auteure lui a associé, une affirmation (si c’est une carte reliée à une phase du cycle lunaire), une réflexion autour du thème traité par la carte en sens droit et inversé (en sens droit uniquement pour les cartes du zodiaque), des suggestions d’actions à entreprendre avec parfois des questions à méditer. Il faut souligner que, pour les cartes liées au zodiaque, ces suggestions valent lorsque la lune est de passage dans le signe concerné et varient selon que la lune est nouvelle, croissante, pleine ou décroissante. Il m’a semblé que pour les autres lames, il n’était pas forcément obligatoire d’attendre la manifestation concrète de l’aspect lunaire évoqué pour entreprendre l’une des multiples activités proposées, les cartes tirées reflétant les besoins du moment, qu’ils soient ou non alignés sur le cycle lunaire en cours. Mais peut-être qu’attendre le fameux aspect lunaire en question garantira une efficacité optimale. Le livre se termine avec la biographie des créatrices.

Quelques-unes de mes représentations préférées :

sdllo2Verseau, Vierge, Lune Des Récoltes, Lune Du Sang,
Lune Bleue, Eclipse Solaire, Eclipse Lunaire, Super Lune.

sdllo3Nouvelle Lune, Premier Quartier, Pleine Lune, Dernier Quartier,
Lune Croissante (Créer), Lune Gibbeuse Croissante (Force),
Lune Gibbeuse Décroissante (Guidance) et Lune Décroissante (Se Reposer).

La boîte de rangement, le livre et le dos des lames : 

sdllo4 L’interview :

sdllo5***7**5
***6**4
2**1**3

1- Comment te décrirais-tu ? (Affiner) : « Je suis un oracle très précis et chacune de mes caractéristiques a été soigneusement pensée ».

2- Quelles sont tes limites, tes faiblesses ? (Contentement) : « Il paraît que certains de mes utilisateurs ont du mal à se satisfaire de mes services et sont de ce fait un peu déçus ou frustrés, du moins désorientés. J’en suis désolé si je semble compliqué ».

3- Quels sont tes forces, ton potentiel ? (Profonde Sagesse) : « Je suis capable de te reconnecter à ta sagesse intérieure et ton pouvoir personnel ».

4- Dans quel domaine m’aideras-tu au mieux ? (Créer, inversé) : « Je saurai venir à bout de ton manque d’inspiration ».

5- Qu’as-tu à m’offrir ? (Le Battant, inversé) : « Beaucoup de travail, avec à la clé davantage d’assurance et de persévérance ».

6- Comment dois-je t’approcher ? (Manifester, inversé) : « Evite de me manipuler pour que j’aille dans ton sens, ce n’est pas forcément le bon. Ca vaut au propre comme au figuré :p « . Ceci est une private joke, je suppose (voir plus bas dans « mon avis »).

7- Quelle sera notre relation ? (Le Pacificateur, inversé) : « Harmonieuse et équilibrée ».

Conclusion : Jeu à privilégier pour retrouver confiance et inspiration.

Mon avis :

Les + : L’ originalité et l’esthétique du jeu, la pertinence des tirages et des conseils, le format des cartes, la boîte de rangement de la première édition.

Les – : Les cartes liées aux phases du cycle lunaire difficiles à différencier visuellement et impossibles à interpréter de façon intuitive.

Si vous recherchez un jeu pour des lectures intuitives et / ou rapides, passez votre chemin. Cet oracle exige un certain investissement et impose de se référer à son livre-guide pour être pleinement opérationnel, du moins dans les premiers temps et pour un bon moment. Il a été pensé par son auteure de telle manière qu’il sera difficile avec lui de sortir des sentiers battus par sa créatrice, qu’il s’agisse des schémas de tirages ou des interprétations. C’est un jeu casse-gueule si l’on est débutant, non-anglophone et si on a l’habitude de ne jamais lire les modes d’emploi. Le fait est que la moitié des cartes du jeu ne se distingue quasiment que par les mots-clés, et il n’y a rien dans les illustrations de cette partie-là qui rappelle ces derniers. Dur, dans ces conditions, de se sentir guidé par les images seules. C’est un jeu d’abord fait pour travailler sur soi et s’aligner sur le rythme lunaire, il n’est pas du tout adapté aux tirages purement divinatoires. Autre précaution à prendre : Attention de ne pas modifier le sens des lames au moment de les retourner (avec les jeux ronds, j’ai  systématiquement tendance à vouloir les remettre à l’endroit), ceci afin de ne pas passer à côté d’une interprétation en sens inversé si elle est disponible pour la carte en question. Une fois que l’on a bien intégré tout cela, c’est un outil fabuleux et d’une richesse insoupçonnée, moins compliqué qu’on ne le pense a priori. J’aime beaucoup les nombreux tirages et les activités suggérées. J’y ai trouvé des solutions plutôt efficaces pour résoudre certains de mes petits problèmes et des pistes de réflexion très intéressantes. Je l’utilise au minimum à chaque pleine lune afin de tester tous les tirages proposés. J’adore cet oracle et la magie qu’il distille à chaque fois que je l’interroge. Si je n’oublie pas que les cartes ne sont qu’un outil sans pouvoir intrinsèque, il m’est difficile de percevoir ce jeu-ci comme s’il était totalement dénué d’une conscience propre. Il fait partie des jeux que je range dans la catégorie « Big Brother » car chaque fois que je m’en sers, je ne peux m’empêcher de penser « Mais comment IL sait ? ». Il y a des jeux comme ça qui nous laissent cette drôle d’impression d’avoir été espionné à chaque instant. Et pour cause, c’est un véritable miroir qui a su refléter à chaque session que j’ai effectuée avec lui, avec exactitude et un excellent timing, les énergies à l’oeuvre, les évènements en cours, les envies et besoins du moment, mais aussi des sujets de conversations tenues le jour même et mes pensées les plus intimes, fussent-elles fugaces (me reprenant parfois mot pour mot et là, c’est particulièrement bluffant). On peut également se servir des cartes comme ornements d’autel, en disposant celle(s) qui correspond(ent) à la phase lunaire en cours, au signe du zodiaque traversé par l’astre et / ou la lunaison célébrée, histoire de marquer le coup.

On trouve la nouvelle édition par ici…

Clair De Lune Lenormand – Ana Tourian

Étiquettes

, , ,

cdll1Particularités :

Nom du jeu : Clair De Lune Lenormand
Auteur : Ana Tourian
Illustrateur :  Ana Tourian
Editeur : Auto-édité
Date de première publication : 2016
Type de production : Non limitée
Disponibilité : Bonne
Prix indicatif : 40 Euros environ, frais de port inclus
ISBN : Néant
Langue : Anglais

Tradition : Petit Lenormand
Thème : Lumière lunaire, contes de fées
Niveau requis : Débutant
Conseillé aux : Amoureux de la lune et de la nuit, adeptes des jeux en noir et blanc, passionnés de dessin, amateurs d’ambiances féériques
Nombre de Cartes : 38
Taille des Cartes : 8,9 cm X 5,7 cm

Les lames :

La Cavalière, Le Trèfle, Le Bateau, La Maison, L’Arbre, Les Nuages, Le Serpent, Le Cercueil, Le Bouquet, La Faux, Le Fouet, Les Oiseaux, L’Enfant, Le Renard, L’Ours, L’Etoile, La Cigogne, Le Chien, La Tour, Le Jardin, La Montagne, Les Chemins, Les Souris, Le Coeur, L’Anneau, Le Livre, La Lettre, L’Homme (de face), La Femme (de profil), Le Lys, Le Soleil, La Lune, La Clé, Le Poisson, L’Ancre, La Croix.

Les lames supplémentaires :

L’Homme (de profil) et La Femme (de face).

Description des cartes :

Comme son nom l’indique, le thème esthétique principal de ce jeu consiste en la représentation des images traditionnelles du Lenormand sous un éclairage lunaire. Les jeux d’ombre et de lumière nocturnes sont particulièrement bien rendus grâce aux dessins tracés dans des teintes bleues et jaunes, très claires, sur un fond d’un noir d’encre. Les illustrations sont particulièrement fines et élégantes, dotées d’une aura féerique et dépourvues de tout encadrement. Le nom des lames est inscrit de façon centrée en bas de carte, dans une police blanche discrète. La numérotation en chiffres arabes a été placée quant à elle en haut de carte, du côté droit et toujours en blanc, et est soulignée par un subtil entre-lac aux allures celtiques. Le dos de carte, non réversible, reprend la thématique lunaire qui orne la boîte de rangement en métal, une pleine lune, qui n’est pas la même que celle de la carte dédiée à cet astre dans le jeu. La taille des cartes est parfaite pour les petites mains et correcte pour réaliser un grand tableau. Le carton au fini mat présente la qualité des cartes à jouer classiques :  Fin, ni trop rigide, ni trop souple, il reprend parfaitement sa forme et est adapté au « riffle shuffle », pour ceux qui apprécient et ne craignent pas cette méthode de mélange. Le jeu glisse convenablement et les coins des cartes sont arrondis.

Description de la notice :

En guise de livret, il s’agira en fait d’une notice pliable tenant sur une seule page et imprimée recto-verso en noir et blanc. Celle-ci comprend une introduction générale, des informations sur le jeu et l’artiste, quelques ressources et, bien entendu, la signification des cartes sous forme de mots-clés que j’ai trouvés plutôt bien choisis.

Quelques unes de mes représentations préférées :

cdll2Le Trèfle, Le Bateau, La Maison, L’Arbre,
Les Nuages, Le Serpent, La Faux, Le Renard.

cdll3L’Ours, L’Etoile, Le Chien, Le Jardin
Le Lys, La Lune, Le Poisson et L’Ancre.

La boîte de rangement, la carte de présentation, le dos des lames et la notice :

cdll4L’Homme et La Femme, version de profil et version de face :

cdll5L’interview :

cdll6***7**5
***6**4
2**1**3

1- Comment te décrirais-tu ? (La Femme) : « Mon univers est très féminin ! »

2- Quelles sont tes limites, tes faiblesses ? (Le Trèfle) : « Ce n’est pas avec moi que tu pourras trouver les numéros du loto… Pas de bol. »

3- Quels sont tes forces, ton potentiel ? (Le Cercueil) : « Je vais au bout des choses »

4- Dans quel domaine m’aideras-tu au mieux ? (Le Soleil) : « Je serai de bon conseil pour mener tes projets sur la route du succès. »

5- Qu’as-tu à m’offrir ? (Le Bateau) : « De beaux échanges et une escale dépaysante. »

6- Comment dois-je t’approcher ? (Les Chemins) : « Il te faudra souvent choisir…Entre moi et le Middia Lenormand. Oui, je sais que nous sommes tes deux Lenormands favoris pour l’instant, on ne me cache rien. Mais les ménages à 3, c’est pas mon truc. »

7- Quelle sera notre relation ? (L’Enfant) : « Fraîche et studieuse. Elle sera l’occasion d’un renouveau dans ta pratique du Lenormand. »

Conclusion : Jeu à privilégier pour l’étude du Lenormand et les projets personnels.

Mon avis :

Les + : L’ambiance réussie, la beauté et la clarté des illustrations, la taille du jeu, la notice qui sert de pense-bête si besoin est, la boîte en métal classe et solide.

Les – : Les correspondances cartomantiques manquantes.

Si je ne suis pas attirée plus que cela par son Hidden Waters Tarot actuellement, c’est tout le contraire avec ce Lenormand d’Ana Tourian. J’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un jeu en noir et blanc comme je les aime tant. Ce n’est donc pas le cas ici et pourtant, ce mélange de noir, bleu ciel et jaune pâle est tout autant exquis à contempler. L’univers de l’artiste est magique et enchanteur. Ses dessins sont soignés, emplis de grâce, mais gardent cependant une note de simplicité fort appréciable. C’est travaillé tout en restant frais et non surchargé. En effet, le talent de l’artiste s’est concentré à mettre en valeur l’essentiel, sans s’encombrer de détails superflus susceptibles d’apporter la confusion. Des lectures qui se révèleront limpides et fluides, assurément. Même sans titrage, il n’y aurait eu aucun doute possible quant à l’identification des cartes. Par contre, la présence de correspondances cartomantiques aurait, elle, été un plus. Je ne travaille pas encore avec elles mais j’aurais apprécié avoir l’option pour le jour où, peut-être, je me déciderais. J’aime beaucoup le mouvement dans l’herbe aux pieds du Trèfle, Le Bateau qui a l’air d’un navire de pirates, la petite chaumière très chaleureuse, L’Arbre majestueux, Le Serpent (ici non connoté visuellement) que l’on peut interpréter aussi bien comme un symbole de transformation que comme une menace, ou encore ce Chien dont la pose reflète magnifiquement l’idée de loyauté. Je regrette juste un peu, par rapport à la signification habituelle, que le jardin tienne plus dans ce jeu du lieu gardé secret que de l’endroit public, mais je le trouve superbe par ailleurs. J’aurais bien aimé aussi que L’Anneau et Le Coeur soient représentés dans un format un chouia plus grand. Pour l’Homme et La Femme, ma préférence va aux versions de profil. Aussi, le fait que leurs traits se résument à des contours est très astucieux, on peut ainsi y voir le visage de qui bon nous semble. Personnellement, j’emploie pour moi-même les versions de profil comme cartes consultante / conjoint (la direction du regard m’est précieuse pour savoir ce qui est devant ou derrière chacun) et j’utilise les versions de face pour représenter les influences féminines ou masculines extérieures à mon couple. Ce jeu est entré au panthéon de mes Lenormands préférés et bien que le Middia Lenormand n’a pas encore été détrôné dans mon coeur, celui-ci se place juste derrière, pour l’heure.

On le trouve par ici…

Spirit Speak Tarot (Reversed Edition) – Mary Elizabeth Evans

Étiquettes

, , ,

sst1Particularités :

Nom du jeu : Spirit Speak Tarot (Reversed Edition)
Auteur : Mary Elizabeth Evans
Illustrateur : Mary Elizabeth Evans
Editeur : Auto-édité
Date de première publication : 2014
Type de production : Non limitée
Disponibilité : Bonne
Prix indicatif : 55 Euros environ, frais de port inclus
ISBN : Néant
Langue : Anglais

Tradition : Un mélange de Rider-Waite-Smith et de symbolique propre à l’auteure
Thème : Noir et blanc
Niveau requis : Intermédiaire
Conseillé aux : Amoureux du noir et blanc, adeptes du Tarot Of The Absurd, petites mains
Nombre de Cartes : 78
Taille des Cartes : 8,8 cm X 6,3 cm

L’Arcane Majeur :

Le Fou, Le Magicien, La Grande Prêtresse, L’Impératrice, L’Empereur, Le Hiérophante, Les Amoureux, Le Chariot, La Force, L’Ermite, La Roue De Fortune, La Justice, Le Pendu, La Mort, Tempérance, Le Diable, La Tour, L’Etoile, La Lune, Le Soleil, Le Jugement, Le Monde.

Le Fou est en position 0, La Force est en position 8, La Justice est en position 11.

L’Arcane Mineur :

Les Suites : Les Pentacles, Les Epées, Les Bâtons, Les Coupes.

La Cour : Valet, Chevalier, Reine, Roi.

Description des cartes :

Cette nouvelle version du Spirit Speak Tarot reprend les mêmes illustrations que la précédente, seuls les tons ont été inversés : C’est désormais un fond noir qui sert d’écrin aux tracés intuitifs et dorénavant blancs de l’artiste. Parfois comique, souvent caricaturale, l’imagerie grouille de symboles récurrents tels que yeux, mains, serpents,  nuages, têtes de morts, oeufs, bâtiments, losanges (à ne pas confondre avec des carreaux) et autres motifs triangulaires. Si les illustrations de l’arcane majeur a été particulièrement revisitée par la créatrice,  une grande part de celles de l’arcane mineur est déjà plus familière et proche des représentations d’un RWS traditionnel, dans l’esprit, et ce en dépit d’une certaine singularité. Les personnages de la Cour sont le plus souvent dépourvus de corps entiers ou de visages et s’incarnent de préférence à travers un morceau choisi de leur anatomie et quelques objets ou symboles particuliers.  Il n’y a aucune bordure pour encadrer ces représentations folles et épurées, dont les traits savent se faire autant fins qu’épais. Le dos des cartes présente un fond blanc parsemé de roses noires et n’est pas réversible, sans que cela ne nuise véritablement à l’usage de lames inversées. La numérotation (en blanc) des lames a été réalisée à la romaine en milieu haut de carte. Le titrage (en blanc) est en toutes lettres, majuscules, également en milieu haut de carte pour la Cour, mais en milieu bas de support pour l’arcane majeur. Les suites ne sont pas indiquées et il faut s’aider de leurs symboles associés pour s’y retrouver parmi l’arcane mineur. Le carton est fin, malléable, souple mais avec assez de rigidité pour offrir un joli rebond. Les cartes ne collent absolument pas entre-elles en dépit de leur fini glossy qui capte les reflets. Elles se mélangent très bien et glissent agréablement. Les angles sont arrondis et la boîte de rangement est, quant à elle, en béton armé.

Description du livret :

Un mini livret de 84 pages, avec une impression blanc sur noir et une police imitant une écriture manuelle, accompagne le jeu. La couverture et le papier sont de très belle qualité. En revanche, la reliure a été réalisée à moindre coût et ne consiste qu’en quelques points de colle bon marché. Après les habituels remerciements et un bref avant-propos pour accueillir ses lecteurs, l’auteure entre directement dans le vif du sujet. Pour chaque carte, elle nous livre une petite interprétation personnelle et franche, très concise. Rien d’inédit ou d’exhaustif cependant. La créatrice a pris soin d’expliquer, de façon un peu plus évidente pour l’arcane majeur que pour l’arcane mineur, ses choix symboliques pour les illustrations. Ces précisions sont fort utiles pour comprendre sa vision et se l’approprier au moment de se familiariser avec le jeu. Par contre, en dehors des significations, on ne trouvera ni propositions de schémas de tirage, ni conseils particuliers pour la pratique. A noter que dans le livret, les positions de la Force et de la Justice ont été inversées, autant dans l’ordre de traitement des lames que sur les illustrations du livret qui ne portent pas la numérotation adoptée sur les cartes.

Quelques unes de mes représentations préférées :

sst2Le Fou, L’Impératrice, L’Ermite, La Justice,
Tempérance, Le Diable, La Tour, Le Jugement.

sst3Valet des Pentacles, Chevalier des Bâtons, Reine des Epées, Roi des Coupes,
4 des Pentacles, 2 des Bâtons, 3 des Epées, As des Coupes.

La boîte de rangement , le dos des lames et le livret : 

sst4 L’interview :

sst5***7**5
***6**4
2**1**3

1- Comment te décrirais-tu ? (As des Epées) : « Je suis la voix de la raison. »

2- Quelles sont tes limites, tes faiblesses ? (Le Fou) :  » Je sors parfois un peu trop des sentiers battus quand je cherche à m’exprimer, au risque de t’égarer un peu ».

3- Quels sont tes forces, ton potentiel ? (L’Ermite) : « J’ai pas mal de recul sur beaucoup de questions que tu pourrais te poser. »

4- Dans quel domaine m’aideras-tu au mieux ? (7 des Coupes) : « Je me vois bien t’aider à faire le point dans tes envies et à te débarrasser de quelques vieilles illusions. »

5- Qu’as-tu à m’offrir ? (5 des Bâtons) : « Euh… Un peu de piquant 😀 ? Nan, mais parce-que des fois, mes remarques, elles piquent pas mal quand même, autant te prévenir… »

6- Comment dois-je t’approcher ? (2 des Coupes) : « Dis-toi que je suis ton allié, quoi que j’ai à te dire. »

7- Quelle sera notre relation ? (10 des Bâtons) : « T’es sourde ou quoi ? Je suis ton pote, un vrai, je serai là si tu as besoin d’aide pour ramasser tes petits morceaux. Encore faut-il penser à me le demander, ceci dit, au lieu de chouiner là, bêtement. »

Conclusion : Jeu à privilégier pour me mettre un bon coup de pied aux fesses…

Mon avis :

Les + : L’originalité des illustrations, l’ambiance sympathique du jeu, le fini chic de cette version, la taille des cartes.

Les – : Un jeu qui exige quelques précautions lors de sa manipulation, l’univers un brin déroutant de prime abord.

Au début, bien qu’intriguée par la précédente édition (impression noir sur blanc), je ne peux pas dire que j’ai ressenti un immense coup de foudre pour le Spirit Speak Tarot. Ma curiosité était piquée, mais sans plus. Je l’ai laissé un moment mijoter dans ma wishlist avant de le retirer. Et puis… Il y a eu cette nouvelle version (impression blanc sur noir) qui m’a complètement séduite et qui offre à mes yeux plus de cachet au jeu. Et surtout, il y a eu la review de Kelly (The Truth In Story) qui, grâce à ses explications et remarques pertinentes, m’a enfin rendu la logique de ce tarot plus accessible. C’est donc avec impatience que j’ai attendu l’arrivée du Spirit Speak 2.0 à la maison, ayant hâte de me mettre au travail avec. Conquise sur le fond, je dois cependant avouer qu’au moment de déballer le jeu, j’ai été non pas déçue mais quelque peu étonnée par la qualité globale des cartes. Je m’attendais à plus épais (au vu de la boîte blindée) et j’ai vite craint quant à la fragilité éventuelle du jeu sur le long terme. Aussi, je n’ai pu m’empêcher de remarquer quelques rares et minuscules points de poussière – produite lors de la découpe – qui semblaient incrustés dans le pelliculage des cartes, mais après quelques utilisations, le jeu n’en présente plus aucune trace. En plus d’être fin, le carton m’a paru sur le coup assez mou, salissant (traces d’empreintes de doigts) et avec une tendance à marquer rapidement (rayures d’ongles, plis qui ne pardonneront sans doute pas en cas d’accident). Le jeu avait même commencé à légèrement s’arquer dans son emballage plastique, ce que j’ai su corriger en appliquant un mouvement contraire, petits paquets par petits paquets de cartes. J’ai eu un grand moment de doute, je ne le nierai pas. Cela s’explique par le fait que comparé au Connected and Free Oracle, au Lumina Tarot et au Wild Unknown Tarot, j’ai reçu un petit choc, je n’avais plus tellement l’habitude des autres qualités de jeux. Finalement, je m’y suis faite et le jeu est d’une qualité plus correcte que je n’ai pu le croire en premier lieu. Toutefois, on prendra soin d’éviter de l’utiliser avec des mains grasses ou de l’étaler sur une surface rugueuse,  tout ceci afin de préserver ce magnifique rendu. Personnellement, je n’oserai pas le battre en mode poker bien que j’ai vu d’autres le faire sans problème avec la précédente édition (mais s’agit-il de la même qualité de carton ?). Plus je m’en sers et plus je l’aime, ce jeu. Il mérite qu’on se donne le temps de l’apprivoiser. J’ai eu la même réaction que Kelly lorsque j’ai vu la Reine des Epées, cette représentation m’a tout de suite parlé ! Je trouve aussi la lame du Diable bien rigolote et décomplexée, ça change et nous rappelle qu’on a tous nos petits travers déguisés en béquilles. Il me fait penser, avec son inventaire de différents vices, au morceau Hole In the Middle d’Emily Jane White, lorsqu’elle chante « Everybody’s got a little hole in the middle, everybody does a little dance with the Devil… ». Oui, chacun danse avec le Diable à sa manière, de temps à autre. Enfin bref, ce jeu me charme et me parle bien plus que prévu et quelque chose me dit que cela ne fait que commencer entre nous.

On le trouve par ici…

Connected And Free : The Alchemist’s Oracle – Lauren Aletta et Tegan Swyny

Étiquettes

, , , ,

caftao1Particularités :

Nom du jeu : Connected And Free : The Alchemist’s Oracle
Auteur : Lauren Aletta
Illustrateur : Tegan Swyny
Editeur : Auto-édité
Date de première publication : 2014
Type de production : Non limitée
Disponibilité : Bonne
Prix indicatif :  46 Euros environ, frais de port France inclus
ISBN : Néant
Langue : Anglais

Tradition : Unique et originale, propre à l’auteure
Thèmes : Nature, chakras, intuition
Niveau requis : Débutant
Conseillé aux : Passionnés de dessin et d’aquarelle, amoureux du noir et blanc relevé de couleurs vives, adeptes du Lumina Tarot et du Wild Unknown Tarot, fans des artistes Tegan Swyny et/ou Kim Krans
Nombre de Cartes : 50
Taille des Cartes : 12,8 cm X 7,5 cm

Les cartes :

Coeur, Pense Avec Ton Coeur, Sois Toi, Connaissance Supérieure, Sentiment Et Manifestation, Narration, Ralentir, Transition, Haut-Vol, Rayons Du Soleil, Comparaison, Décisions, Tu Es Exactement Là Où Tu Dois Etre, Opportunité, Plaisir Et Souffrance, Capacités Intuitives et Psychiques, Guérison, Instincts, Fins, Dernier Pas, Capter La Fréquence, Haut-Parleur, Naissance, Conflit, Responsabilité, Renoncer, Mentor, Confirmation, Famille, Amusement, Commencements, Abondance, Force, Guérisseur, Résistance, Elixir, Communication, Halte, Initiation, Peur, Attente, Embrasser, Amour des Chakras, Chakra Racine, Chakra Sacré, Chakra Du Plexus Solaire, Chakra Du Coeur, Chakra De La Gorge, Chakra Du Troisième Oeil, Chakra Couronne.

Description des cartes :

Pour ceux qui connaissent déjà le travail de Kim Krans, autant dire que l’oeuvre de Tegan Swyny lui ressemble beaucoup. En effet, nous avons ici un oracle qui rappellera fortement l’ambiance, le visuel,  les techniques artistiques et matériaux employés dans le Wild Unknown Tarot :  Des dessins en noir et blanc parés ici et là de touches de couleur réalisées à l’aquarelle. Côté illustration des thèmes abordés, on retrouve pas mal d’animaux et autres éléments naturels (plantes, paysages), quelques objets (livres, clés, bougie, tasse, attrape-rêves…) et symboles religieux ou spirituels (Buddha, chakras, hamsa). Il n’y a aucun personnage ni aucune scène à proprement parler. Ces représentations ont été effectuées sur fond blanc et présentent une bordure de même teinte délimitée par un cadre noir irrégulier, comme tracé à main levée. Les lames ne sont pas numérotées, seulement titrées de façon centrée en bas de support, en noir. Le dos des lames est réversible, noir et orné en son centre d’un symbole mi floral-mi solaire blanc que l’on retrouvera en trois exemplaire sur le dos de lame du Lumina Tarot. Le carton est épais mais finalement pas si rigide que ça, avec un fini mat. Pour ce qui est de la glisse et du mélange, ça accroche un peu par moments, cependant cela reste correct dans l’ensemble. Les coins des cartes sont arrondis. La boîte de rangement, solide, offre un rendu brut très sympathique.

Description du livre-guide :

Cet oracle est accompagné d’un livre-guide de 136 pages et au format carré (13 cm x 13 cm) peu conventionnel, très pratique à emporter avec soi. L’auteure commence par expliquer sa démarche dans son avant propos, puis poursuit en nous offrant ses conseils personnels sur l’importance de la formulation de la question lors de la lecture d’un oracle. Avant de décortiquer le concept du tirage en forme libre à l’aide d’un exemple de lecture, l’auteure évoque ensuite 3 tirages basiques à 3 cartes (Passé /Présent / Futur, avec une variante Qui étais-je ? / Qui suis-je ? / Qui suis-je en train de devenir ? ; Ce qui se passe maintenant / Ce que je dois faire / Aperçu du résultat ; Corps / Esprit / Ame). Vient enfin pour Lauren l’heure de partager sa propre vision et ses réflexions pour chacune des cartes de son jeu (avec une illustration pleine page en noir et blanc page de gauche et explications dans une police pseudo-manuscrite page de droite), sans exhaustivité aucune, afin de laisser à chacun le soin d’écouter sa propre petite voix. Elle termine avec ses dernières recommandations pour purifier les cartes du jeu et lire efficacement pour autrui, ainsi que 3 astuces pour travailler son intuition. Le livre s’achève par une biographie de chacune des créatrices (auteure et illustratrice).

Quelques-unes de mes représentations préférées :

caftao2Commencements, Naissance, Communication, Conflit,
Décisions, Attente, Famille, Peur.

caftao3Guérison, Initiation, Instincts, Mentor,
Responsabilité, Ralentir, Force, Transition.

La boîte de rangement, le dos des lames et le livre-guide : 

caftao4 L’interview :

caftao5***7**5
***6**4
2**1**3

1- Comment te décrirais-tu ? (Chakra de la Gorge) : « J’aime beaucoup communiquer et échanger avec les gens. J’ai toujours quelque chose à dire ».

2- Quelles sont tes limites, tes faiblesses (Chakra du Plexus Solaire) : « J’ai tendance à privilégier l’analyse de l’intériorité des personnes qui me consultent, au détriment de leurs rapports avec les autres et de leur évolution dans le monde l’extérieur ».

3- Quels sont tes forces, ton potentiel ? (Attente) : « En gardant en tête ce que je viens de te confier précédemment, saches que je suis en mesure de combler tes attentes lorsque tu t’interroges sur toi-même. Toutefois, je pourrais aussi te surprendre par moments ».

4- Dans quel domaine m’aideras-tu au mieux ? (Ralentir) : « Je pourrais t’aider à faire un break quand tu en ressentiras le besoin, afin que tu retrouves ton calme intérieur ».

5- Qu’as-tu à m’offrir ? (Force) : « Force et courage ».

6- Comment dois-je t’approcher ? (Chakra Racine) : « Dès que tu sens que tu risques de perdre pied et que tu as besoin d’être rassurée ».

7- Quelle sera notre relation ? (Famille) : « J’ai comme l’impression que tu m’as déjà adopté ».

Conclusion : Jeu à privilégier lorsque j’ai besoin d’un peu d’énergie et de sérénité pour affronter la journée.

Mon avis :

Les + : Un oracle parfaitement assorti au tarot des mêmes auteurs (Lumina Tarot), la beauté des illustrations, l’originalité de certaines représentations, la qualité de production de l’ensemble.

Les – : Un jeu qui ne couvre pas suffisamment les préoccupations du quotidien, quelques concepts redondants ou trop proches.

Lorsque j’ai découvert cet oracle, j’étais en terrain esthétique familier (grâce au Wild Unknown Tarot et son ambiance similaire) et déjà conquise. C’est l’illustration de la carte « Guérison » qui a fini de me porter le coup de grâce, j’ai complètement craqué pour le rendu, ses couleurs et l’idée de la tisane qui apaise les maux. J’aime beaucoup également l’originalité de la carte de la « Peur » qui met bien l’accent sur le fait que l’on s’effraie souvent de choses qui ne sont pourtant pas là (en effet, le reflet dans la flaque ne représente pas la réalité). La carte « Décisions » est tout aussi atypique et me rappelle, avec ces cimes d’arbres qui nous surplomblent, comme on peut se sentir tout petit et dépassé par les choix que nous devons effectuer. J’utilise pas mal ce jeu ces derniers temps, il a un effet calmant sur moi et j’ai constaté que je tirais très régulièrement la carte de la « Force » lorsque je l’emploie. Sans doute sa manière de m’encourager et de me rappeler de tenir bon en cette période pleine de défis ! J’apprécie énormément la possibilité de me servir des cartes chakras comme augures ou comme significateurs si je souhaite faire un petit diagnostic énergétique. Le seul bémol pour moi, c’est le spectre limité en matière de domaines abordés. Le jeu est davantage axé sur la vie intérieure que sur la vie de tous les jours. C’est le cas de bien d’autres oracles mais je le constate particulièrement avec celui-ci et c’est la première fois que cela me frustre. Par ailleurs, certaines cartes traitent d’idées fort semblables, cela se repère déjà au niveau des noms, par exemple, on a « Guérison » et « Guérisseur », « Coeur » et « Penser Avec le Coeur », etc. Je pense qu’un tirage avec cet oracle gagne à être complété avec une ou plusieurs cartes issues d’autres jeux, en mode tirage mixte. Sinon, pour la qualité, rien à redire, c’est du bien bel ouvrage qui ravira les plus exigeants d’entre-vous. Il fait partie des oracles que j’ai plaisir à manipuler et à consulter fréquemment.

On le trouve par ici…

Dialogue avec La Justice

Étiquettes

, ,

dalljusticeLes plateaux de la balance :

– Où ressens-tu un manque de justesse dans ta vie ?

– Te souviens-tu d’avoir subi une quelconque injustice ? Laquelle ?

– Peux-tu te remémorer, a contrario, un jour où tu as récolté exactement ce que tu avais semé ? A quelle occasion était-ce ?

– Qu’est-ce qui pèse le plus lourd dans les jugements que tu es susceptible d’émettre vis à vis d’autrui ?

– Mesures-tu toujours tout le poids de tes actions ? Donne un exemple concret.

L’épée de vérité : 

– Sur quoi t’appuies-tu pour trancher objectivement dans un contexte délicat ? As-tu jamais été juge et parti ?

– Reconnais-tu facilement tes erreurs et que fais-tu pour tenter de les réparer ?

– Penses-tu qu’il puisse y avoir de pieux mensonges ? Argumentes.

– Quelle vérité t’as libéré lorsqu’elle a enfin pu éclater au grand jour ?

Le foulard de La Justice aveugle : 

– Dans quels cas préfères-tu traiter les autres avec égalité plutôt qu’équité et inversement ? Pourquoi ?

– Rappelle-toi la dernière fois où tu t’es laissé abuser par les apparences. Quand était-ce ?

– Exiges-tu des autres autant que de toi-même ? Pourquoi ?

L’ange qui punit et l’ange qui pardonne :

– Que t’inspires l’idée de vengeance ?

– Dans quelle situation pourrais-tu difficilement faire preuve de clémence ?

– A qui pourrais-tu accorder davantage d’indulgence et à quelles conditions ?

Les hommes à genoux devant La Justice : 

– A quelle sorte de loi obéis-tu en priorité ?

– Dans quelles circonstances aurais-tu, éventuellement, tendance à outrepasser tes droits ?

– Dans quel cas exceptionnel pourrais-tu envisager d’enfreindre l’autorité de la loi ?

– Qu’est-ce qui, selon toi, rend un être bon, du moins meilleur ?

– Qu’est-ce qui, à ton avis, peut détourner un être du droit chemin ?

Jeu : Daniloff Tarot 2012, Alexander Daniloff.

SoulSpace Oracle – Jen Berlingo

Étiquettes

, , ,

sso1Particularités :

Nom du jeu : SoulSpace Oracle (version complète)
Auteur : Jen Berlingo
Illustrateur : Jen Berlingo
Editeur : Auto-édité
Date de première publication : 2016
Type de production : Non limitée
Disponibilité : Bonne
Prix indicatif : 62 Euros environ, frais de port France inclus
ISBN : Néant
Langue : Anglais

Tradition : Unique et originale, propre à l’auteure
Thèmes : Aquarelles, intuition
Niveau requis : Débutant
Conseillé aux : Amateurs d’aquarelles, aux lecteurs intuitifs
Nombre de Cartes : 60
Taille des Cartes : 12 cm X 7 cm

Les cartes :

Abondance, Action, Authentique, Eveillé, Beauté, Courageux, Confortable, Créatif, Curieux, Divin, Facilité, Incarner, Empathie, Assez, Evoluer, Exprimer, Peur, Flux, Doux, Agréable, Gratitude, Ancré, Guidé, Retenu, Humour, Intuition, Famille, Lâcher-Prise, Ecouter, Amour, Magie, Bienveillance, Manifester, Mystère, Naturel, Ouvert, Patience, Espiègle, Plaisir, Rituel, Sacré, Sûr, Chercher, Ombre, Spacieux, Adoucir, Solitude, Fort, Tendre, Tribu, Confiance, Unité, Visible, Voix, Vulnérable, Chaleur, Guerrier, Entier, Sagesse, Sorcière.

Description des cartes :

Chaque carte du SoulSpace Oracle représente un concept ou une tendance illustré de façon abstraite à l’aquarelle sur un fond blanc. On retrouve toutes les couleurs de l’arc-en-ciel au travers du jeu : Du bleu, du vert, du rouge, du jaune, de l’orange, du violet, du rose… Si l’imagerie fait ici l’éloge de la simplicité, le choix – judicieux – des couleurs, les formes suggérées et le mot clé attribué (non commun, adjectif ou verbe) à chacune des lames permettent de guider le lecteur intuitif. Parfois, un petit symbole ajouté ici ou là oriente encore davantage le praticien dans son interprétation. Ainsi, un coeur, un papillon, un arbre, un nuage ou encore des vagues viennent frapper par leur présence discrète l’inconscient qui saura construire une histoire autour et par la même occasion capter le message de la lame. Les cartes dont les coins sont arrondis ne présentent aucune bordure ou numérotation, seulement un mot-clé servant de titre situé en bas de support dans une police noire minuscule rappelant le rendu des textes tapés à la machine à écrire. Le dos des lames consiste en un subtil dégradé allant du fuschia délavé à l’abricot et l’oeil averti constatera qu’il n’est pas réversible, sans que cela empêche d’utiliser le jeu en incluant le mode sens inversé pour le lecteur qui le désirerait. Le carton est fin, souple, mais suffisamment rigide pour reprendre sa forme initiale : Une belle qualité standard avec un fini qui semble mat ou peut-être légèrement satiné, en tout cas pas du tout brillant ni glossy. Le jeu glisse divinement, son mélange et sa prise en mains sont très agréables. La boîte de rangement reste correcte mais fragile au niveau des coins.

Description du livret :

Ce jeu ayant été conçu pour être lu de manière intuitive, avec juste un mot-clé par carte en guise de repère, il n’y a aucun livret auquel se référer. Il s’agit ici de puiser dans sa symbolique personnelle et de se faire confiance !

Quelques unes de mes représentations préférées :

sso2Abondance, Flux, Intuition, Famille,
Lâcher-Prise, Magie, Naturel, Ouvert.

sso3Sûr, Chercher, Ombre, Solitude,
Fort, Unité, Chaleur, Guerrier.

La boîte de rangement et le dos des lames : 

sso4 L’interview :

sso5***7**5
***6**4
2**1**3

1- Comment te décrirais-tu ? (Patience) : « je prends parfois mon temps pour dire ce que j’ai à dire ».

2- Quelles sont tes limites, tes faiblesses ? (Sacré) : « Peut-être que l’on a tendance à douter de mon utilité dans le domaine du sacré, mais les apparences sont parfois trompeuses… ».

3- Quels sont tes forces, ton potentiel ? (Ancré) : « Malgré tes craintes premières, sois rassurée, j’ai les pieds su terre et je tiens la route ».

4- Dans quel domaine m’aideras-tu au mieux ? (Divin) : « Je t’aiderai à renouer avec le divin en et autour de toi ».

5- Qu’as-tu à m’offrir ? (Adoucir) : « Un peu de douceur dans ce monde de brutes ».

6- Comment dois-je t’approcher ? (Assez) : « En ayant confiance dans le fait que je me suffis à moi-même. Evite de m’employer dans un tirage réalisé avec plusieurs jeux, s’il te plaît ».

7- Quelle sera notre relation ? (Mystère) : « Je préfère garder une part de mystère et te laisser la surprise, cela n’en sera que meilleur ! ».

Conclusion : Jeu à privilégier pour me reconnecter à mon espace sacré intérieur.

Mon avis :

Les + : Les couleurs, la simplicité du jeu, la qualité de production des cartes.

Les – : La boîte un peu fragile.

En matière de lecture intuitive, je n’ai pas, à l’heure actuelle, énormément d’expérience. En effet, j’ai tendance habituellement à beaucoup m’appuyer sur mes connaissances théoriques ainsi que les symboles et les scénettes représentés sur les cartes pour m’aider à trancher dans mon interprétation. J’avais peur avec cet oracle de me sentir un peu perdue face aux illustrations extrêmement épurées, mais finalement il n’en est rien. Je suis parvenue, dès que j’ai eu le jeu en mains, à trouver pour chaque carte le petit détail (couleurs, formes ou autres objets esquissés) à mettre en résonance avec le mot-clé. Même quand il n’y a aucun élément évident de prime abord, j’arrive à broder quelque chose de significatif, du moins qui me parle à moi. Pour donner un exemple concret, la carte de la solitude dépeint une plume sur fond jaune. A priori, on peut chercher le rapport. Eh bien, en la voyant, je me souviens que le jaune est une couleur liée au chakra du plexus solaire auquel on peut relier, entre-autres, la notion de sociabilité, le rapport confiant aux autres. Quant à la plume, elle me fait penser au vent. « Du vent dans les relations », ce peut-être un besoin de solitude, d’éloigner les autres de soi, de faire du tri dans ses contacts. Ou se sentir seul / exclu, selon que l’on se voit comme celui qui crée le vent ou comme celui qui le subit. Je sens que la connexion se fait rapidement et sans forcer avec cet oracle, l’absence de livret ne me manque aucunement. Je voulais depuis un moment acquérir un jeu de ce type pour tester la lecture intuitive sans parvenir à me décider. Aujourd’hui, je comprends que, peut-être, cela devait se faire avec le SoulSpace et nul autre en ce qui me concerne, du moins pour commencer. Par ailleurs, l’artwork et le rendu chromatique en font un jeu très douillet, ce qui ne gâche rien. Un futur go-to deck pour m’aider à traverser la saison sombre, à n’en pas douter.

On le trouve par ici…

L’Oracle Des Reflets – Celia Melesville

Étiquettes

, , ,

ODR1Particularités :

Nom du jeu : L’Oracle Des Reflets
Auteur : Celia Melesville
Illustrateur : Celia Melesville
Editeur : Auto-édité
Date de première publication : 2015
Type de production : Non limitée, une édition numérotée et signée est disponible
Disponibilité : Bonne
Prix indicatif : 40 Euros environ, frais de port France inclus pour la version standard
ISBN : 9782955466407
Langue : Français et Anglais

Tradition : Unique et originale, propre à l’auteure
Thèmes : Exploration de l’inconscient, nature
Niveau requis : Débutant
Conseillé aux : Amateurs de dessin fin au crayon et de tâches, amoureux du noir et blanc et du sépia, épris de faune et de flore, âmes en quête de développement personnel
Nombre de Cartes : 57
Taille des Cartes : 11,8 cm X 6,7 cm

Les cartes :

L’Étincelle De Vie, La Femme, L’Homme, L’Amour Pur, L’Ermite, La Montagne, La Peur, Le Choix, Le Phénix, Le Cerf, La Danse, L’Armure, Le Refuge, La Chouette, La Dualité, La Chute, L’Orée De La Forêt, La Sérénité, Le Message, L’Allumette, La Transformation, La Justice, Le Bol De Riz, La Barque, Le Cheval, L’Abeille, La Manipulation, L’Ancre, Le Mandala, Le Lâcher-Prise, L’Ombre, L’Argent, La Santé, Le Secret, Le Printemps, L’Été, L’Automne, L’Hiver, Le Ralentissement, Le Renard, La Famille, Le Conflit, La Communauté, Le Mensonge, L’Infertilité, Le Cadeau, Le Conditionnement, La Dispersion, La Rupture, Le Chameau, La Foudre, L’Exclusion, La Construction, L’Entraide, Les Limites, L’Escalier, Le Lotus.

Description des cartes :

Pour créer son oracle (présenté avec succès en projet sur la plate-forme de Crowdfunding Kickstarter en 2015), Celia Melesville s’est inspirée des formes s’esquissant à la surface de ses feuilles de dessin après trempage dans du brou de noix et séchage. Son imagination, son intuition et son talent ont donné naissance à de sublimes illustrations composées uniquement au crayon noir sur fond blanc tâché, donc. Ces imprégnations présentent une teinte qui n’est pas sans rappeler, quelque part et selon moi, le charme du sépia dans l’univers de la photographie. Les cartes représentent aussi bien des concepts concrets que des idées plus abstraites (par exemple, l’argent ou l’ombre) à l’aide d’animaux, de végétaux, de paysages, d’instants saisis, d’objets ou encore de personnages mis en scène. Certaines cartes font parfois écho à des lames du Tarot ou du Lenormand. Pour autant, beaucoup d’entre-elles abordent des sujets plutôt inédits ou peu courants, que ce soit par l’approche qu’il en est fait ou leur représentation graphique. Le trait est fin, précis et souligne parfaitement moult détails tout en parvenant à laisser au jeu une ambiance épurée fort agréable à contempler. Les images sont bordées de noir légèrement marbré sur le dessus et plus largement encore sur le dessous. Celles-ci ont été auparavant incrustées dans un cadre tantôt blanc, tantôt assorti à la couleur bronze des capsules contenant, dans une police noire, la numérotation en chiffres arabes des lames (en haut de carte) et l’intitulé en français et en anglais (en bas de carte). Le dos des lames est quasi réversible avec ses deux élégants poissons pris dans un tourbillon d’eau en son centre et des étoiles à chaque coin reliées entre elles par de frêles lignes qui s’estompent jusqu’à disparaître ici ou là, le tout toujours sur ce fameux fond noir subtilement marbré. Le carton est fin, souple, mais d’excellente qualité et présente une tranche dorée qui met parfaitement en valeur le jeu malgré les inconvénients habituels propres à ce type d’ornement (en général, blanchiment et usure prématurée du bord des cartes si usage intensif ou indélicat). Le fini du vernis est mat. Les cartes glissent peu mais se mélangent assez bien et présentent l’avantage d’avoir la taille de celles d’un jeu de tarots standard. La boîte de rangement, à l’image du dos de carte et s’ouvrant en deux, est du plus bel effet avec ses jolies dorures. Elle est extrêmement solide et pratique grâce à son ruban de satin noir fourni dans le but de sortir le jeu sans peine. Voici un bel objet dont il faudra toutefois prendre soin lors de la manipulation,  ceci par prudence et afin de préserver son éclat le plus longtemps possible.

Description du livret :

Un livret bilingue (français/anglais) d’une douzaine de pages pour chaque langue (présentée chacune dans un sens)  et imprimé en noir et blanc complète le jeu. Un rappel de la technique employée pour l’illustration est d’abord effectué par la créatrice, puis l’auteure prodigue quelques conseils de base pour procéder au tirage, au mélange des cartes et à la formulation de la question. Deux tirages sont proposés, celui en trois cartes (avec trois variantes pour la signification attribuée aux positions) et celui du « Reflet, de l’Ombre et de l’Armure », spécialement conçu pour le jeu. Chaque carte est ensuite introduite à l’aide de quelques mots-clés non exhaustifs sur lesquels on peut choisir de s’appuyer ou non. Le livret s’achève avec les remerciements de l’artiste envers ses soutiens.

Quelques unes de mes représentations préférées :

ODR2La Montagne, La Peur, La Chouette, L’Orée De la Forêt,
L’Allumette, La Transformation, Le Bol de Riz, L’Abeille.

ODR3Le Printemps, L’Été, L’Automne, L’Hiver,
Le Ralentissement, Le Renard, La Dispersion, L’Escalier.

La boîte de rangement, le dos des lames et le livret : 

ODR4 L’interview :

ODR5***7**5
***6**4
2**1**3

1- Comment te décrirais-tu ? (La Peur) : « C’est vers moi que l’on aime à venir dans les moments de doute. Je sais très bien accueillir la peur et l’apprivoiser. »

2- Quelles sont tes limites, tes faiblesses ? (Le Conditionnement) : « Je ne donne le meilleur de moi-même que dans un cadre spécifique. A toi d’accepter mes conditions et mes limites. »

3- Quels sont tes forces, ton potentiel ? (La Construction) : « Tu pourras te reposer sur moi car mes bases sont solides. J’ai mille idées pour te réparer ».

4- Dans quel domaine m’aideras-tu au mieux ? (Le Message) : « Je suis doué pour délivrer le bon message au bon moment, compte sur moi pour n’en louper aucun d’important ».

5- Qu’as-tu à m’offrir ? (L’Infertilité) : « Par l’image de cette couronne d’épines rompue, je te fais la promesse de t’aider à briser quelques cercles vicieux et stériles »

6- Comment dois-je t’approcher ? (L’Été) : « Comme si j’étais un ami auquel tu te confierais autour d’un bon feu, par une nuit d’été. Dans la joie et la gratitude pour ce moment partagé. »

7- Quelle sera notre relation ? (Le Printemps) : « Florissante. »

Conclusion : Jeu à privilégier quand le besoin d’un grand soutien se fait sentir.

Mon avis :

Les + : La beauté et la qualité du jeu, l’univers intime et singulier, l’ambiance délicate, la justesse de ton, les brèves suggestions d’interprétation (au lieu de significations imposées) qui permettent à l’intuition de chacun de s’exprimer librement sans pour autant perdre tout repère.

Les – : Le blanchiment du bord des cartes à l’usage (c’est l’effet tranche dorée, très joli, mais cela a hélas tendance à fragiliser le carton à son endroit, je l’ai constaté sur pas mal de jeux présentant ce type d’ornement), quelques petites coquilles passées au travers des mailles du filet dans le texte du livret. Je me permets de signaler ces deux éléments par simple souci d’objectivité mais cela ne gâche en rien mon plaisir à user et abuser de cet oracle. Je l’adore tel qu’il est !

C’est l’oracle que j’espérais depuis toujours ! J’ai eu le coup de foudre dès lors que j’ai vu le quatuor d’illustrations mettant en scène un arbre pour chaque saison. Ce jeu a une âme, une authenticité certaine, qui le démarque de beaucoup d’autres et le fait directement entrer dans la cour des grands. Pour moi, la connexion fut immédiate et la résonance si intense que je ne peux que le compter parmi mes oracles préférés. D’ailleurs, malgré son tout jeune âge et son entrée relativement récente au sein de ma collection (il n’a que 6 mois pour rappel ! ), il me semble bien que c’est celui dont je me suis servi, me sers et me servirai encore le plus, à ce jour… Ca veut tout dire en ce qui me concerne. Il me touche au plus profond de moi-même et je ne me lasse pas de son aura enchanteresse. Sans tomber dans la naïveté ou la complaisance, il est incroyablement doux et juste à la fois au travers des messages qu’il me transmet, tout en étant un régal de songe merveilleux pour mes yeux mordus, je l’avoue, de son esthétisme exquis. J’ai trouvé là un chouette compagnon de route et ne peux qu’inviter tout un chacun à partager sa précieuse sagesse. Avec lui, le rituel du tirage se mue en un voyage troublant au coeur de mon paysage intérieur, duquel je ressors grandie chaque fois un peu plus. Il m’aide à garder un esprit humble et une vision claire des choses sans jamais m’offenser ou me brusquer.

On le trouve par ici…

31 Jours de Tarot : Jour 31

Étiquettes

, , ,

*****

Un challenge original imaginé par Ethony sous le nom de 31 Days of Tarot, traduit en français et adapté en 31 Jours Au Pays Du Tarot par Claire de la Lune.

*****

Jour 31 :

« Le bilan. »

Je me suis décidée à participer à ce challenge bien après les autres participants et je l’ai relevé en même temps que celui du LenorMai. Si j’ai apprécié les interactions engendrées par ce dernier, il est vrai que pour ce défi Tarot, l’exercice a davantage pris des allures de mise au point sur ma pratique personnelle qu’été source d’échanges, puisque je me suis retrouvée seule en selle et que pour pouvoir maintenir le cap et faire d’une pierre deux coups, je me suis abstenue de lire ou écouter ce qu’avaient à dire mes amis tarophiles sur ce sujet. Je pense aller jeter un oeil / tendre une oreille aux réponses des autres participants dans les jours à venir, maintenant que j’ai rendu ma copie et libéré du temps pour ça. C’est toujours un plaisir et très enrichissant pour moi de confronter ma vision et ma pratique du Tarot à celles d’autres passionnés.

Sur un plan personnel donc, ce challenge m’aura permis de mieux cerner mon comportement et mes attentes en tant que praticienne. J’ai pris le temps de réfléchir au comment et au pourquoi / pour quoi de chaque élément qui est venu constituer ma routine au fur et à mesure des années et des expériences, grâce aux questions posées. Celles-ci m’ont parfois, je l’avoue, un peu et momentanément embêtée, parce-qu’il a fallu que j’aille chercher loin en moi et que je m’expose peut-être un peu plus que je n’en ai l’habitude. Ou encore, il m’aura fallu remuer le passé à une heure où mon seul désir est d’avancer. Aujourd’hui, mes motivations, mes objectifs, mes envies, ce que j’aime, ce que j’apprécie moins, ce qui attise ma curiosité même si je ne m’y adonne pas, ce qui me fait peur ou ce que je rejette viscéralement autour du Tarot est on ne peut plus limpide dans ma tête et a trouvé au moins une explication. C’est là que je réalise à quel point il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de pratiquer un quelconque travail avec le Tarot. Il n’y a que des personnes avec une histoire, une sensibilité et des priorités différentes, et tout autant de chemins. Il n’appartient à personne de décider à votre place ce qui vous convient en la matière. Et ça ne vaut pas que pour le Tarot, tant qu’on y est, mais pour tout.

Le défi 31 Jours de Tarot est donc lui aussi bouclé et je tiens, là aussi, à remercier tous ceux qui de près ou de loin, chacun à sa façon, l’ont nourri.

LenorMai : Jour 31

Étiquettes

, , , ,

*****

Un challenge original imaginé par Kelly (The Truth In Story) sous le nom de LenorMarch, traduit en français et adapté en LenorMai par Siùloir Aisling.

*****

Jour 31 :

« TIRAGES! Grand Tableau partie 2 : Regardez le tirage que vous avez effectué hier et jetez un œil aux autres significateurs qui vous intéressent, cela peut-être l’ancre pour le travail, le cœur pour l’amour ou la lune pour les questionnements intérieurs. Vous voyez, ce n’était pas la mer à boire ! Vous y êtes arrivé ! »

Ma question : « Un aperçu des six prochains mois à venir… »

Mon Tirage :

LJ30-31Mon Grand Tableau
– Oracle Lenormand Carreras –

J’ai choisi de focaliser la suite de ma lecture sur les thèmes du travail et de la santé, en utilisant pour chacun d’eux la méthode de lecture propre au tirage à 9 cartes.

Interprétations possibles autour du travail (L’Ancre) :

Maison (Le Chien) : Emploi salarié (travailleuse non indépendante).

Ce qui motive le tirage (La Dame) : Mon devenir personnel.

Les lignes verticales ou colonnes, lecture de haut en bas :

– 1ère colonne, le passé (La Dame, La Lettre et L’Enfant) : Un faible nombre de retours suite à mes dernières candidatures spontanées / Des propositions de contrats trop précaires,
– 2ème colonne, le présent (La Montagne, L’Ancre et Le Chien) : L’obstacle peut venir de mon statut totalement dépendant de l’état du marché actuel (dans ma branche et ma région) / Je suis freinée par mon sens de la loyauté (peur de m’engager actuellement à cause du risque de finir en arrêt maladie),
– 3ème colonne, le futur (Le Lys, les Etoiles et La Maison) : Mon épanouissement professionnel pourra dépendre d’une reconversion et de mon lieu de résidence.

Les lignes horizontales, lecture de gauche à droite :

– 1ère ligne du haut, le conscient (La Dame, La Montagne et Le Lys) : Je sais que je vais pour l’instant devoir faire face à certains obstacles avant de me réaliser sur le plan professionnel,
–  2nde ligne du haut (La Lettre, L’Ancre et Les Etoiles) :
Ce sont mes résultats médicaux qui orienteront mon avenir professionnel à plus ou moins long terme,
– 3ème ligne du bas, l’inconscient (L’Enfant, Le Chien et La Maison) : J’ai l’intuition qu’un renouveau dans le domaine du travail dépendra d’un environnement plus accueillant ou d’un secteur davantage en demande et probablement d’un déménagement.

Les diagonales, lecture de gauche à droite :

1ère diagonale (La Dame, L’Ancre et La Maison) : Ma stabilité professionnelle reposera sur mon lieu de vie,
– 2nde diagonale (L’Enfant, L’Ancre et Le Lys) : Je vais devoir recommencer à zéro pour espérer stabilité et épanouissement dans le domaine du travail.

Le diamant, lecture de haut en bas et de gauche à droite (La Montagne, La Lettre, L’Ancre, les Etoiles et Le chien) : Je suis contrainte d’attendre mes résultats médicaux avant de pouvoir décider de la nouvelle direction à donner à ma vie professionnelle et la rendre ainsi plus sécure.

Interprétations possibles autour de la santé (L’Arbre) :

Maison (L’Homme) : Un homme important pour ma santé (Médecin ? Conjoint ?).

Ce qui motive le tirage (Les Etoiles) : L’espoir d’une rémission prochaine.

Les lignes verticales ou colonnes, lecture de haut en bas :

– 1ère colonne, le passé (Les Etoiles, La Maison et Le Serpent) : Mes pertes de repères et l’état de mes relations familiales ont joué un rôle dans mes soucis intestinaux,
– 2ème colonne, le présent (Le Chemin, L’Arbre, L’Homme) : Le choix de mon nouveau traitement est en train d’être étudié par un homme important (mon gastro-entérologue actuel est Professeur spécialiste de ma maladie) / Un choix à faire avec mon conjoint qui aura des conséquences sur ma santé,
– 3ème colonne, le futur (Les Poissons, Le Soleil, La Clé) : Beaucoup de soleil/chaleur pourrait être une partie de la solution à mon problème / Eau et lumière pourraient être des moyens d’améliorer mon état de santé.

Les lignes horizontales, lecture de gauche à droite :

– 1ère ligne du haut, le conscient (Les Etoiles, Les Chemins et Les Poissons) : Je sais qu’il y aura des conseils à suivre / une nouvelle voie thérapeutique à emprunter pour obtenir un changement positif,
–  2nde ligne du haut (La Maison, L’Arbre et Le Soleil) :
Mon foyer sera source de bien-être,
– 3ème ligne du bas, l’inconscient (Le Serpent, L’Homme et la Clé) : J’espère que mon gastro-entérologue actuel me proposera une solution à mon problème.

Les diagonales, lecture de gauche à droite :

1ère diagonale (Les Etoiles, L’Arbre et La Clé) : Les futurs conseils qui me seront donnés pourront aider à résoudre mon problème / Préserver l’harmonie autour de moi sera la clé / Je vais finir par accéder à une phase de rémission,
– 2nde diagonale (Le Serpent, L’Arbre et Les Poissons) : Pour préserver  la santé de mes intestins, penser à m’hydrater davantage ou songer à un séjour près de la mer (cette dernière m’appelle avec insistance en rêve ces derniers temps, m’invitant à me régénérer en son sein).

Le diamant, lecture de haut en bas et de gauche à droite (Les Chemins, La Maison, L’Arbre, Le Soleil et L’Homme) : Un choix à faire concernant un lieu de vie plus au sud est en pour-parler avec mon conjoint et pourra avoir des répercussions sur ma santé.

Conclusion : Les informations récoltées grâce à ce grand tableau, concernant ma situation professionnelle et ma santé, sont pertinentes et reflètent bien mes préoccupations et discussions actuelles avec mon conjoint. Je note qu’un déménagement pourrait fortement influer mon avancée professionnelle et l’évolution de mon état de santé. Il est vrai que je suis lasse du climat Seine-et-Marnais et que le manque de lumière perturbe mon moral au quotidien, ce qui forcément porte à conséquence sur ma vitalité. Par ailleurs, l’état du marché du travail, déjà catastrophique dans ma branche, est encore plus désespérant dans cette zone géographique où je me situe. Nul doute que retrouver plus de stabilité dans le domaine de l’emploi jouera aussi son rôle sur ma santé, car plus je m’inquiète pour l’avenir, plus je me rends malade et plus mes symptômes s’aggravent et perdurent. Tout semble indiquer qu’il me faut prendre un nouveau départ et briser le cercle vicieux, à plusieurs niveaux (reconversion professionnelle, déménagement, nouvelle thérapie). Pour finir, j’ai bien aimé m’essayer au grand tableau et aux diverses méthodes de lecture. Je commence à voir ce qui fonctionne le mieux pour moi et me botte davantage. J’ai réalisé aussi ce qui me plaisait moins avec le GT, notamment le temps que ça peut prendre à décrypter et le fait que l’on a sous les yeux l’aperçu de tous les thèmes, y compris ceux dont on n’a pas envie de connaître l’évolution. Même si on détourne le regard, certaines cartes sautent aux yeux quand elles sont à proximité de certains significateurs et il peut-être difficile de rester détaché, objectif et à distance de toute attitude fataliste. Je préfère largement effectuer un tirage à 9 cartes avec choix de significateur, cela m’évite d’avoir des réponses ou des inquiétudes à propos d’une question que je ne souhaite en définitive pas aborder. Il me semble très important de se laisser le temps de prendre un peu de recul après avoir effectué un GT car il y a beaucoup d’éléments à analyser et à digérer. Revenir sur ses premières impressions quelques jours après le tirage aide grandement à préciser, voire corriger, l’interprétation finale.

Le challenge LenorMai, c’est terminé, déjà ! Merci à tout ceux qui ont contribué à lui donner vie en le créant, le traduisant, en y participant ou tout simplement en le suivant !  Ce fut une très belle expérience !

31 Jours de Tarot : Jour 30

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

*****

Un challenge original imaginé par Ethony sous le nom de 31 Days of Tarot, traduit en français et adapté en 31 Jours Au Pays Du Tarot par Claire de la Lune.

*****

Jour 30 :

« Tire 3 cartes pour le mois de Juin et partage ce tirage ! 1 = Les énergies, 2 = Les challenges , 3 = Les opportunités. »

Pour l’occasion, j’ai eu envie de comparer les significations propres au TDM et au RWS lors de l’interprétation de mon tirage. Mon but était de mettre en évidence quelques similitudes et nuances. J’ai donc utilisé deux jeux pour représenter chaque système, l’un utilisé pour le tirage effectif (CBD Tarot de Marseille) et l’autre me servant de support de comparaison (Rider Tarot Deck 1971). Cela m’a permis d’obtenir deux éclairages légèrement différents mais aussi de reconnaître les bases communes et/ou complémentaires.

Mon tirage :

31JDTJ30Le 3 des Bâtons, Le Mat/Fou et le 7 des Epées.
– CBD Tarot de Marseille et Rider Tarot Deck (1971)-

Les énergies (3 des Bâtons) :

Dans le TDM, cette carte parle du processus qui consiste à donner une direction et établir une voie de passage. Il s’agit de solutionner un problème. On retrouve l’ambiance propre à cette étape dans l’illustration du RWS, avec cet homme qui scrute l’horizon et cherche le meilleur endroit pour continuer d’avancer. Dans les deux systèmes, il est question de coopération et de mettre les choses en rapport les unes avec les autres dans le but de déterminer la meilleur voie à suivre. Cette lame décrit très bien les énergies en jeu pour mon mois de Juin puisque c’est en confrontant mes besoins et désirs personnels avec ceux de mon partenaire et les impératifs liés à ma santé que de grandes décisions vont être prises très prochainement.

Les Challenges (Le Mat/Fou) :

Dans le TDM, Le Mat est un peu celui en marge du système. C’est une personne qui erre  sans vraiment savoir où elle va et risque de se mettre en danger. Dans le RWS, Le Fou est davantage perçu comme étant épris de liberté. C’est celui qui, confiant, ose tout et trace sa route sans se soucier d’autre chose que de ses élans. Cet arcane décrit très bien le défi qu’il va me falloir relever : Avancer coûte que coûte et ne pas craindre de sortir de ma zone de confort. La peur de l’inconnu et du qu’en dira-ton sont des freins à mon avancée sur la voie des possibles. Un pas devra être fait, dans une direction ou une autre, pour briser la malédiction du surplace et de l’impasse.

Les Opportunités (7 des Epées) :

D’après le TDM, cette carte évoque la détermination. Il s’agit ici de se focaliser sur un objectif précis et de tout mettre en oeuvre, via l’agir en accord, pour le concrétiser. Dans le RWS, on voit un homme qui de, toute évidence, a décidé de partir en ne conservant avec lui que ce qui l’intéresse, laissant derrière lui ce qui ne lui sert pas ou plus (5 épées dans ses bras pour l’accompagner dans ses nouvelles aventures, 2 épées restées plantées dans le sol qu’il est en train de quitter). Cette image fait écho à mes envies de déménagement et de reconversion professionnelle et à quelques sacrifices qui devront être consentis. L’occasion de choisir enfin où, quand et comment placer toute mon attention et mes efforts en vue d’un nouveau départ devrait bientôt se présenter à moi.

Conclusion : Si Juin ne sera pas pour moi le temps de la récolte, il sera néanmoins un mois crucial pour commencer à définir et organiser les priorités, ébaucher de nouveaux projets et donner une nouvelle orientation à mon avenir. Les décisions qui seront prises durant cette période donneront le ton. A moi maintenant d’étudier les différentes options, de me lancer dans un choix et de m’y tenir pour que celui-ci porte ses fruits.